Questions et réponses importantes sur le coronavirus

La situation en Allemagne Questions et réponses importantes sur le coronavirus

Le nombre de personnes infectées par le coronavirus continue d’augmenter en Europe. Les mesures actuelles visent à ralentir sa propagation. Moins le nombre de personnes infectées simultanément est élevé, mieux on peut traiter les patients gravement malades. Questions et réponses essentielles sur ce nouveau virus.

Une main gantée de latex tient une éprouvette portant l’inscription « Coronavirus »

Plus le virus se propage lentement, mieux c'est.

Foto: Getty Images/iStockphoto

Comment le coronavirus se transmet-il ? Comment se protéger ?

Le coronavirus est transmissible entre êtres humains. Pour diminuer le risque de contagion, il est donc conseillé, comme pour toutes les maladies infectieuses, d’adopter une bonne hygiène des mains ainsi que les bons gestes en matière de toux et d’éternuement et de se tenir à l’écart des personnes malades.

Il n’a pour le moment été rapporté aucun cas de transmission par le biais de nourriture importée ou d’autres marchandises d’importation telles que les jouets. L’Institut fédéral d’évaluation des risques (BfR), qui est en charge de cette question, estime donc improbable dans l’état actuel des connaissances que les marchandises importées puissent être une source d’infection. Selon les données scientifiques dont on dispose, il n’y a pas non plus de transmission des animaux de compagnie aux humains ou inversement des humains aux animaux de compagnie.

Quels sont les symptômes provoqués par le coronavirus ?

À l’instar d’autres maladies des voies respiratoires, l’infection par le nouveau coronavirus peut entraîner les symptômes suivants : toux, écoulement nasal, maux de gorge et fièvre. Des diarrhées ont parfois également été signalées. Chez certains patients, le virus est associé à une évolution plus sévère et peut provoquer des problèmes respiratoires ainsi qu’une pneumonie.

Pour quels groupes de personnes une infection au coronavirus peut-elle être particulièrement dangereuse ?

Parmi les cas signalés jusqu’à présent, quatre sur cinq ont évolué de façon bénigne. Chez certains patients, la maladie peut toutefois suivre une évolution plus sévère, provoquant des problèmes respiratoires ainsi qu’une pneumonie. Jusqu’à maintenant, les décès sont principalement survenus chez des patients âgés et/ou présentant déjà des pathologies chroniques sous-jacentes.

En raison des nombreuses questions qui se posent encore, il est actuellement difficile de savoir exactement la proportion de décès dus au virus. Les responsables de l’Organisation mondiale de la santé estiment possible que le taux de létalité s’élève à 0,7 % en Chine si l’on exclut la province de Hubei qui est l’épicentre de l’épidémie. Cela représenterait sept décès pour 1 000 personnes infectées. Il est cependant impossible pour qui que ce soit de déterminer avec sérieux si ce taux de décès est également pertinent pour les pays européens. Il est clair que le nouveau coronavirus se comporte différemment du virus grippal, qu’il est dans l’ensemble moins contagieux, mais peut occasionner des pathologies graves chez certains groupes de population sensibles.

Que dois-je faire si je pense avoir contracté le virus ?

Tout individu ayant été en contact avec une personne dont l’infection au coronavirus a été confirmée en laboratoire doit immédiatement en avertir les services de santé publique par téléphone, même en l’absence de symptômes. Un outil pour trouver le service dont vous dépendez est disponible sur le site Internet de l’Institut Robert Koch (RKI).

Il est recommandé aux personnes qui ont été dans une zone classée à risque par l’Institut Robert Koch d’éviter les contacts inutiles et de rester à leur domicile dans la mesure du possible, même si elles ne présentent aucun signe de maladie.

Si des symptômes respiratoires apparaissent, il convient d’adopter les bons gestes en matière de toux et d’éternuement ainsi qu’une bonne hygiène des mains (« gestes barrières ») et de consulter un médecin en ayant pris soin de l’avertir au préalable de la situation par téléphone.

Quelles dispositions ont été prises ?

L’Allemagne est bien préparée à prendre en charge des patients infectés par le nouveau coronavirus. Le gouvernement fédéral a mis en place une cellule de crise qui se réunit régulièrement. L’objectif est d’endiguer et de ralentir autant que possible la propagation du virus.

Le réseau allemand de centres d’expertise et de services médicaux spécialisés permet d’assurer des soins de la meilleure qualité qui soit à l’échelle internationale. L’Allemagne dispose en outre d’un très bon système de signalement et de détection des maladies ainsi que de plans de lutte contre les pandémies.

L’Institut Robert Koch travaille en étroite collaboration avec diverses administrations et organisations au niveau national et international. Il analyse la situation en permanence, examine toutes les informations et établit une évaluation des risques qui est consultable sur son site Internet.

Doit-on vérifier s’il existe des restrictions en raison du coronavirus avant de partir en voyage ?

Si vous souhaitez voyager à l’étranger actuellement, vous devriez vous renseigner à l’avance pour savoir si une interdiction d’entrée ou des contrôles spéciaux ont été mis en place pour votre destination en raison de la propagation du virus. Le ministère fédéral des Affaires étrangères a créé une page Internet consacrée au coronavirus sur laquelle vous trouverez toutes les informations importantes. Vous pouvez aussi vous informer auprès de l’ambassade ou du consulat du pays de destination en Allemagne avant votre voyage.

Le ministère fédéral des Affaires étrangères publie des conseils aux voyageurs et des consignes de sécurité pour tous les pays sur son site Internet. Ceux qui doivent se rendre à l’étranger peuvent y trouver des informations fiables et à jour sur la situation dans leur pays de destination, en particulier sur le pays, la sécurité, les réglementations douanières ou encore les recommandations de vaccination.

Des renseignements sur les droits des vacanciers qui souhaitent maintenir ou annuler leur voyage sont disponibles sur les sites Internet du bureau d’information des consommateurs et du centre européen d’informations d’Allemagne.


À quoi les voyageurs qui reviennent des zones à risque doivent-ils faire attention ?

Il est recommandé aux personnes qui ont été en contact étroit avec des individus infectés dont la maladie a été confirmée en laboratoire ou qui ont été dans une zone à risque d’éviter tout contact avec d’autres personnes. Elles doivent contacter immédiatement le service de santé publique compétent. Vous pouvez notamment trouver les coordonnées du service dont vous dépendez sur le site Internet de l’Institut Robert Koch (RKI). Il sera alors possible de fixer ensemble la marche à suivre.


Si vous avez besoin d’un médecin, prenez d’abord contact par téléphone. Il est important d’indiquer que vous avez été dans une zone à risque ou que vous avez été en contact avec des personnes provenant d’une zone à risque. L’Institut Robert Koch fournit des informations aux professionnels de santé sur son site Internet.

Où trouver des informations fiables et récentes sur tout ce qui concerne le coronavirus ?

Le ministère fédéral de la Santé met régulièrement à jour les informations sur le coronavirus sur son site Internet. Le Centre fédéral d’éducation pour la santé (BZgA) a quant à lui mis en ligne des réponses aux questions les plus fréquemment posées sur le sujet sur son site infektionsschutz.de.

L’Institut Robert Koch, l’organisme fédéral responsable de la gestion des maladies infectieuses, a mis en place une cellule de crise. L’Institut Robert Koch a également publié un dossier complet sur son site Internet comprenant des informations à destination du public et des professionnels de santé sur la propagation et l’épidémiologie de l’infection, sur son diagnostic, sa prévention ainsi que sur la lutte contre le nouveau coronavirus.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) donne elle aussi des informations sur le nouveau coronavirus sur son site Internet.