Chacun est responsable, tout le monde doit participer

Programme d’action pour la sécurité routière Chacun est responsable, tout le monde doit participer

Le constat est clair : la sécurité des transports ne peut pas être l’affaire de l’État seul, elle est la mission de l’ensemble de la société et ne peut être assurée qu’avec l’implication de tous les acteurs concernés. C’est sur cette conviction que se fonde le nouveau programme d’action pour la sécurité routière qui définit les grands axes de la politique fédérale en matière de sécurité routière jusqu’à 2030. Voici des questions et réponses sur le sujet.

Un homme circule à vélo sur une piste cyclable

Amélioration des infrastructures routières et sécurisation de la circulation cycliste figurent parmi les composantes du « Programme d’action pour la sécurité routière du gouvernement fédéral 2021-2030 »

Photo : picture alliance/dpa/Riedl

Pourquoi un nouveau programme pour la sécurité routière ?

Le programme d’action pour la sécurité routière du gouvernement fédéral de 2021 à 2030 fait suite au programme d’action pour la sécurité routière de 2011 qui a expiré fin 2020. Il détaille les mesures par lesquelles la Fédération entend contribuer à l’amélioration de la sécurité de circulation sur les routes d’Allemagne d’ici à 2030.

Dans la ligne de mire du nouveau programme pour la sécurité routière se trouve, comme convenu dans l’accord de coalition pour la 19e législature, l’engagement d’instaurer une « Vision Zero », c’est-à-dire l’objectif de réduire à moyen terme le nombre de morts à zéro, qui guide l’action en matière de sécurité routière.

Le nombre des morts de la route est à son plus bas niveau depuis la systématisation des statistiques des accidents de la circulation. En 2020, 2 724 personnes sont décédées dans un accident de la circulation en Allemagne, soit 10,6 % ou 322 victimes de moins que l’année précédente.

Quelles sont les nouveautés de ce programme ?

Avec le « Pacte pour la sécurité routière », la Fédération, les Länder et les communes ont pour la première fois élaboré une stratégie commune en matière de travail sur la sécurité routière en Allemagne. Selon le précepte « Pour une mobilité sûre - chacun est responsable, tout le monde doit participer », cette stratégie regroupe l’ensemble des efforts de tous les acteurs.

La Fédération se conçoit comme principale actrice, initiatrice et coordinatrice de ce processus. Dans ses champs de compétences, elle entend notamment, en ce début de décennie :

  • exploiter activement le potentiel de la conduite automatisée, autonome et connectée en vue de renforcer la sécurité de la circulation,
  • faire avancer l’amélioration des infrastructures routières - existantes ou à construire,
  • ménager une place centrale à l’accroissement de la sécurité de la circulation cycliste.
Infographie portant le titre : L’implication en faveur de la sécurité routière porte ses fruits ! Le nombre des morts sur la route à son plus bas niveau (Pour plus d’informations, une description détaillée est disponible sous l’image.)

Le nouveau programme d’action pour la sécurité routière du gouvernement fédéral trace les grands axes de la politique en matière de sécurité routière à l’horizon 2030

Afficher la description détaillée

Photo : Bundesregierung

Comment la Fédération promeut-elle la sécurité routière ?

Le gouvernement fédéral s’engage de manière ciblée en faveur de la sécurité de la circulation, tout particulièrement celle des usagers les plus exposés tels que les piétons et les cyclistes, par exemple à travers l’action d’assistance aux changements de direction « Aktion Abbiegeassistent », la campagne pour le port du casque « Helme retten Leben » ou l’abécédaire de la circulation « Käpt’n Blaubär » pour les enfants.

Le ministère fédéral des Transports disposait, respectivement pour 2019 et 2020, de 15,4 millions d’euros pour des mesures de sensibilisation en vue d’améliorer la sécurité routière. En 2021 également, cette même somme pourra être investie dans des mesures de prévention pour une plus grande sécurité sur les routes.

Pour plus d’informations sur le travail du gouvernement fédéral en matière de sécurité routière, rendez-vous sur le site du