Économie, Europe, Ukraine

Visite du chef du gouvernement letton

Lors de la première visite officielle du premier ministre de Lettonie, Krišjānis Kariņš, en Allemagne, les entretiens à la Chancellerie fédérale ont notamment porté sur l’Europe et l’Ukraine. La chancelière fédérale a déclaré se réjouir de la coopération avec le nouveau gouvernement letton.

La chancelière fédérale Angela Merkel s’entretenant avec le président letton

La défense européenne et l’OTAN, deux grands sujets de la rencontre

Photo : Bundesregierung/Denzel

Même si la balance commerciale est satisfaisante, une amélioration des contacts économiques est encore possible, a fait remarquer Angela Merkel au sujet des investissements directs allemands en Lettonie. La visite du chef du gouvernement letton à la Chancellerie fédérale, sa première visite depuis sa prise de fonction, se déroule à peine quelques semaines après que Mme Merkel avait reçu à Berlin le président letton, Raimonds Vējonis.

Europe

La chancelière allemande et le premier ministre letton ont parlé avant tout de l’Europe. Ils ont en outre constaté un attachement manifeste à l’OTAN. Mme Merkel a déclaré dans ce contexte qu’une politique de défense européenne ne pouvait en aucun cas remplacer l’OTAN. Le paysage de défense européen est morcelé et plus on parvient à agir européen, « mieux cֹ’est pour l’OTAN aussi », a-t-elle constaté.

Conférence de presse de Mme Merkel et M. Kariņš

Concernant le Brexit, la chancelière a insisté sur le fait que les 27 États membres de l’Union européenne avaient très bien réussi à élaborer une position commune. Il est réjouissant, a-t-elle poursuivi, que le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et le négociateur en chef de l’UE, Michel Barnier, aient soumis de nombreuses propositions sur le « backstop » (filet de sécurité). Toujours selon Mme Merkel, cela a permis d’apporter encore une fois beaucoup de clarté sur le plan juridique et il appartient maintenant au Royaume-Uni de prendre position à ce sujet. « Nous voulons un bon partenariat avec le Royaume-Uni », a-t-elle ajouté avant de conclure que l’on ferait tout pour.

Ukraine

Mme Merkel a parlé avec son interlocuteur letton des relations avec la Russie. Elle a souligné la large unité de vues entre les deux pays concernant la crise ukrainienne, précisant avoir également abordé dans ce contexte le thème de la désinformation.

L’Allemagne est l’un des principaux partenaires commerciaux de cet État balte. Elle joue donc un rôle important sur le plan des importations et exportations de ce pays. Après la fin de la guerre froide, la République fédérale d’Allemagne avait aidé la Lettonie à intégrer les structures euro-atlantiques.


Mots-clés