L’UE sur place grâce au système d’alerte précoce « Anywhere »

Raccourcir le temps de réaction

Inondations ou crues, incendies de forêts, ouragans et tornades – les événements climatiques extrêmes se multiplient, y compris en Europe. « Anywhere », un projet de l’Union européenne, vise à mettre au point un système d’alerte précoce afin de lancer les opérations de secours le plus rapidement et le plus efficacement possible.

À l’Université de Paderborn, les scientifiques discutent des possibilités d’améliorer les prévisions météorologiques extrêmes

En coopérant à l’échelle européenne, les chercheurs espèrent pouvoir prédire les phénomènes météorologiques avec plus de précision

Photo : ANYWHERE Projektkonsortium

Le projet « Anywhere » – enhANcing emergencY management and response to extreme WeatHER and climate Events (littéralement : « améliorer la gestion et la réponse d’urgence aux événements atmosphériques et climatiques extrêmes ») – existe depuis 2016. En français, « anywhere » signifie « partout ». Et c’est là justement l’un des éléments essentiels de ce projet, les catastrophes climatiques pouvant survenir n’importe quand et partout. Une mise en commun des données, de la recherche et des connaissances à l’échelon européen devrait maintenant contribuer à mieux anticiper les catastrophes de toute sorte afin de réduire les effets dévastateurs sur la nature et les populations, voire les éliminer complètement si possible.

L’objectif du projet « Anywhere » est donc de créer une plateforme « multirisques » à l’échelle européenne, sur laquelle seront collectées des informations transfrontalières renseignant sur de possibles situations à risques. La plateforme sert alors de système d’alerte précoce et d’outil de décision important pour les autorités, ce qui doit notamment permettre de raccourcir le temps de réaction des services de secours et le lancement des actions préventives.

Les conditions météorologiques ne s’arrêtent pas aux frontières

L’un des partenaires allemands du projet est l’Université de Paderborn associée à l’Institut Heinz Nixdorf. Jens Pottebaum, de la faculté de mécanique, insiste beaucoup sur la valeur ajoutée d’un tel programme pour la recherche : « Dans ce cas, le niveau européen est très important. Il est, bien sûr, possible d’organiser un tel projet autour d’une priorité nationale et d’obtenir ainsi également une véritable valeur ajoutée. Cependant, à long terme, c’est un thème qui ne connaît tout simplement pas de frontières et dont nous tirons vraiment un grand profit en tant que communauté européenne. »

Presque tous les partenaires du projet ont déjà participé à la conduite de projets antérieurs et voient maintenant dans cette coopération transnationale un moyen de rechercher des solutions communes et de partager des résultats et des méthodes déjà disponibles.

Des prévisions plus précises

« Anywhere » n’a pas seulement permis d’obtenir jusqu’à présent des résultats importants dans le domaine de la recherche. Ses résultats servent également aux pompiers, aux services régionaux et nationaux de protection civile, aux services météorologiques et aux entreprises industrielles, qui les utilisent pour le bien de la société. Car observer parallèlement les différents événements climatiques extrêmes et les éventuelles interdépendances permet de définir plus précisément des systèmes d’alerte précoce, ce qui contribue aussi largement à l’autoprotection des citoyens.

Poursuite de la recherche sur l’amélioration de la sécurité

Le financement de l’UE pour ce projet en réseau expire en décembre 2019. Cela ne veut pas dire pour autant que la recherche s’arrêtera dans ce secteur important.

D’un côté, les découvertes faites ces quatre dernières années peuvent déboucher sur de nouveaux produits et, par conséquent, atteindre ainsi une plus grande portée. De l’autre, les différents partenaires de projet poursuivront leurs recherches dans ce domaine et tenteront de maintenir les partenariats.

Des chercheurs de l’Université de Paderborn souhaitent parvenir à intégrer les résultats obtenus dans des systèmes techniques intelligents comme des services de navigation ou des systèmes d’aide à la conduite. M. Pottebaum voit dans cette combinaison de systèmes techniques, mécatroniques et informatiques la possibilité de contribuer à la sécurité dans de nombreux domaines et de se tourner vers l’avenir.

Soutien à la recherche de pointe européenne

Le projet « Anywhere » bénéficie du soutien du programme cadre de recherche et d’innovation de l’UE « Horizon 2020 ». Lancé par la Commission européenne pour soutenir la recherche de pointe européenne, ce dernier prévoit pour la période 2014-2020 le financement sur appel d’offres de projets transfrontaliers représentant un volume de 80 millions d’euros. Ces projets qui visent à créer des emplois d’avenir vont de la recherche fondamentale au développement de prototypes et de services commercialisables.