Adoption du budget fédéral 2020

Budget à l’équilibre même à l’avenir

Une politique financière stable pour un pays moderne, paré pour l’avenir et ce, sans contracter de nouvelles dettes. Le gouvernement fédéral reste attaché à cet objectif, y compris pour les années à venir. Le conseil des ministres fédéral a adopté à cette fin les éléments de cadrage du budget fédéral 2020.

Diagramme des dépenses par portefeuille : 41,3 % Travail et Affaires sociales, 12,5 % Défense, 8,3 % Transports et Infrastructures numériques, 5,1 % Éducation et Recherche, 4,3 % Intérieur, Construction et Territoire, 4,3 % Santé, 3,3 % Famille…

La majeure partie du budget fédéral est consacrée au domaine du travail et des affaires sociales

Photo : Bundesregierung

Une nouvelle fois, le budget fédéral est à l’équilibre, pour l’année prochaine comme pour l’ensemble de la période de planification jusqu’en 2023. Cela démontre que le gouvernement fédéral poursuit sa politique budgétaire solide et modérée. 359,9 milliards d’euros de dépenses sont prévus pour l’année prochaine, soit un pour cent de plus qu’en 2019. Les dépenses devraient augmenter pour atteindre 375,7 milliards d’euros en 2023.

Quelles sont les priorités du gouvernement fédéral ?

Si l’économie allemande continue de croître selon les pronostics, c’est cependant à un rythme moins soutenu que les années précédentes, et cela se reflète dans les recettes fiscales. Il importe donc d’anticiper dans les prévisions et de définir les bonnes priorités pour l’avenir. Dans tout le pays, la population doit pouvoir bénéficier de la réussite économique.

La cohésion sociale et les investissements pour un pays moderne et préparé pour l’avenir sont les objectifs poursuivis par le gouvernement fédéral dans sa programmation budgétaire. L’éducation et la recherche, les infrastructures et la construction de l’avenir numérique revêtent pour cela une importance particulière.

Le gouvernement fédéral veut aussi intensifier ses efforts pour la protection du climat, afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Le Conseil interministériel sur le climat (Klimakabinett) est en train d’élaborer de nouvelles mesures à cet effet.

Les allègements pour les familles se poursuivent

Le gouvernement fédéral entend continuer à alléger la charge des familles en augmentant encore les allocations familiales et l’abattement pour enfant à charge en 2021. Par ailleurs, la taxe de solidarité avec les Länder de l’Est disparaîtra pour 90 % des contribuables en 2021. Pour que les Länder et les communes puissent diminuer le coût des crèches et améliorer l’offre de garde, le budget fédéral prévoit pour eux de nouveaux allègements.

Le gouvernement fédéral va aussi renforcer son soutien aux Länder pour la construction de logements locatifs abordables. Et avec le dispositif de réduction d’impôt accordée pour chaque enfant à charge aux propriétaires occupant leur logement (Baukindergeld), il donne à de nombreuses familles la possibilité d’accéder à la propriété.

Pour que l’Allemagne demeure innovante et capable de faire face à l’avenir, la Fédération renforce l’économie par des impulsions ciblées, par exemple concernant la technologie d’avenir qu’est l’intelligence artificielle.

Des fonds supplémentaires sont également prévus pour la défense et la coopération internationale. L’Allemagne assume ainsi sa responsabilité internationale.

Le Bundestag et le Bundesrat débattent maintenant de façon exhaustive du projet du gouvernement. Il est prévu que le Bundestag vote le budget en novembre. L’approbation du Bundesrat n’est pas nécessaire, mais il peut prendre position. Découvrez ici comment est constitué le budget fédéral.