Lutter avec force et détermination contre la haine

Hommage aux victimes de Hanau Lutter avec force et détermination contre la haine

En de nombreux endroits, des hommages sont aujourd’hui rendus aux victimes de Hanau. « Nous qui voulons vivre ensemble en paix en Allemagne sommes tous unis contre la haine des racistes », souligne la chancelière Angela Merkel. À Hanau, des commémorations auront lieu dans la soirée : toutes les cloches de la ville doivent retentir.

La photo montre deux jeunes dans l’obscurité tenant des bougies. On peut voir de nombreuses bougies en arrière-plan. En dessous se trouve une citation de la chancelière Angela Merkel. (Pour plus d’informations, une description détaillée est disponible sous l’image.)

Hommage aux victimes un an après l’attentat de Hanau

Afficher la description détaillée

Photo : picture alliance/dpa

Dans toute l’Allemagne, des gens rendent aujourd’hui hommage aux victimes de Hanau en participant à des veillées, à des rassemblements et à des manifestations en ligne. Le 19 février 2020, dans cette ville de Hesse, un homme avait abattu Ferhat Unvar, Mercedes Kierpacz, Sedat Gürbüz, Gökhan Gültekin, Hamza Kurtovic, Kaloyan Velkov, Vili-Viorel Paun, Said Nesar Hashemi et Fatih Saracoglu, avant de tuer sa mère et de se donner la mort.

Un an après l’attentat, le président fédéral Frank-Walter Steinmeier, le ministre-président de Hesse Volker Bouffier et le maire de Hanau Claus Kaminsky prennent part à la cérémonie organisée par le Land de Hesse et la ville de Hanau en hommage aux victimes.

En raison de la pandémie de Covid-19, la cérémonie officielle a lieu à Hanau en cercle restreint, avec seulement une cinquantaine d’invités. Peu après 19 heures, en clôture, toutes les cloches de la ville retentiront. La cérémonie est diffusée en direct sur le site internet de la ville.

Lutter contre la haine

Dans son récent message vidéo, la chancelière fédérale Angela Merkel a évoqué la cérémonie qui avait eu lieu il y a un an à Hanau. Jamais elle n’oubliera les discussions avec les familles des défunts ni leur désarroi face à la vie qui se poursuit sans les êtres chers disparus. « Nous qui voulons vivre ensemble en paix en Allemagne sommes tous unis contre la haine des racistes », a souligné la chancelière.

Création d’un comité interministériel

Fin novembre 2020, un comité interministériel créé immédiatement après l’attentat avait élaboré un vaste ensemble de mesures pour lutter contre l’extrémisme de droite, le racisme et l’antisémitisme.

Le gouvernement fédéral mettra au total plus d’un milliard d’euros à disposition pour cette lutte entre 2021 et 2024. Après la quatrième réunion du comité interministériel, un rapport final portant sur le travail effectué dans ce cadre et sur l’avancement de la mise en œuvre des mesures sera remis au Bundestag allemand.


Vous trouverez de plus amples informations sur les actions du gouvernement fédéral contre l’extrémisme de droite et le racisme sur notre page « questions et réponses » (en allemand).

Cliquez sur le lien suivant pour plus de renseignements sur l’initiative  #MeineStimmeGegenHass.

Vous trouverez ici des informations émanant du délégué du gouvernement fédéral chargé des intérêts des victimes et des proches des victimes d’infractions terroristes commises sur le territoire national.