Dossier

Le président Mahmoud Abbas en visite à Berlin

La solution à deux États, objectif inchangé

Le gouvernement fédéral reste fidèle à une solution à deux États négociée dans le conflit israélo-palestinien, a souligné la chancelière fédérale à l’occasion de la visite à Berlin du président palestinien, Mahmoud Abbas. L’objectif reste de permettre aux Palestiniens comme à Israël de vivre ensemble pacifiquement.

La chancelière fédérale et Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne, lors d’un point de presse commun

Angela Merkel : les Palestiniens ont besoin de perspectives de développement économique

Photo : Bundesregierung/Denzel

L’entretien des deux dirigeants a tout d’abord porté sur la situation dans les Territoires palestiniens. Le conflit nécessite une solution politique « qui permette aussi bien au peuple palestinien qu’au peuple israélien de vivre dans la paix et la sécurité », a déclaré Angela Merkel. Pour cela, le gouvernement fédéral reste fidèle à une solution à deux États négociée entre les parties au conflit, « même si cet objectif s’avère de plus en plus difficile à atteindre ».

L’Allemagne, premier donateur bilatéral

Les Palestiniens ont besoin de perspectives de développement économique, estime Mme Merkel. L’Allemagne s’engage dans la durée, elle est le premier donateur bilatéral, a souligné la chancelière, ajoutant : « L’année dernière, nous avons versé 110 millions d’euros, dont la moitié pour coopérer sur des projets précis avec l’Autorité palestinienne. »

La deuxième priorité de l’action allemande est la bonne gouvernance, a poursuivi Mme Merkel. Dans ce contexte, elle a également évoqué « la légitimité démocratique des institutions existantes et le renforcement de la société civile ».

Contexte : une coopération au développement intensive

La coopération au développement dans les Territoires palestiniens constitue un volet majeur de l’engagement de l’Allemagne, qui cherche ainsi à contribuer à la fondation d’un futur État palestinien.

La coopération est axée notamment sur le développement économique, l’éducation et la formation professionnelle, la promotion de la gouvernance locale et la coopération destinée à promouvoir la formation et l’emploi des jeunes.

Mise en place des infrastructures

À cela vient s’ajouter un portefeuille en cours pour la création d’infrastructures dans les domaines de l’approvisionnement en eau et de l’assainissement. Compte tenu de l’urgence des besoins de la population civile, des mesures sont certes également mises en œuvre dans la bande de Gaza, mais elles sont néanmoins soumises à des restrictions en raison des conditions politiques générales.

Pour améliorer les conditions de vie des réfugiés palestiniens dans la région proche-orientale, le gouvernement fédéral coopère en outre, dans le cadre d’un partenariat stratégique, avec l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA).