Le gouvernement fédéral condamne l’attentat

Explosion à Ankara Le gouvernement fédéral condamne l’attentat

La chancelière fédérale, Angela Merkel, et le ministre fédéral des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, sont consternés par l’attentat perpétré à Ankara, la capitale turque. « Le gouvernement fédéral condamne avec la plus grande fermeté ce nouvel acte terroriste », affirme Mme Merkel.

« C’est avec horreur que j’ai appris l’attentat contre des véhicules militaires turcs à Ankara », a déclaré la chancelière allemande mercredi soir (17 février). Cet attentat qui a causé la mort d’au moins 28 personnes et fait plus de 60 blessés avait été rendu public peu de temps auparavant. « Je dis ceci au peuple turc : les Allemands partagent votre douleur », a-t-elle assuré. La chancelière a par ailleurs condamné l’attentat terroriste et souligné : « Nous sommes aux côtés de la Turquie dans la lutte contre les responsables de tels actes barbares. »

Le chef de la diplomatie allemande, M. Steinmeier, s’est dit lui aussi consterné. Il a parlé d’un « nouvel acte de violence lâche en Turquie ».

Nouvelle attaque meurtrière contre l’armée turque

Jeudi matin, une nouvelle attaque a été commise contre des soldats turcs. Elle visait un convoi militaire dans la localité de Lice, située dans la province de Diyarbakir, dans le sud-est de la Turquie. Selon les services de sécurité turcs, l’explosion aurait fait au moins six morts.