Actualités

Le président Peña Nieto en visite à Berlin

Angela Merkel : renforcer le partenariat avec le Mexique

L’Allemagne et le Mexique souhaitent renforcer leur partenariat et étendre la coopération économique. C’est ce qu’a déclaré la chancelière fédérale à l’issue de son entretien avec le président mexicain Peña Nieto à la Chancellerie fédérale.

La chancelière fédérale Angela Merkel et le président mexicain Enrique Peña Nieto

Le président mexicain Enrique Peña Nieto est venu à Berlin pour sa première visite d’État

Photo : Bundesregierung/Bergmann

La coopération entre les deux pays est déjà intensive dans plusieurs domaines, en particulier dans celui de l’économie et de l’énergie, mais aussi sur le plan de la mise en œuvre des droits de l’homme, a déclaré la chancelière fédérale Angela Merkel à l’issue de son entretien avec le président mexicain Peña Nieto. Mme Merkel a souligné par ailleurs qu’une commission binationale créée l’année dernière avec la participation de plusieurs ministères allait maintenant s’employer à améliorer l’étendue des relations bilatérales.

M. Nieto a fait l’éloge de la volonté politique du gouvernement fédéral de faire avancer le dialogue et la coopération entre l’Allemagne et le Mexique. Insistant également sur le leadership allemand, il a déclaré : « L’Allemagne de Mme Merkel est un acteur important de la politique en Europe et dans le monde. » Étant donné que l’Allemagne et le Mexique partagent les mêmes valeurs, comme la démocratie et le libre-échange, « il est possible que nos deux pays puissent continuer sur la voie de la croissance et du développement pour le bien de nos sociétés », a-t-il ajouté.

Lutte contre la criminalité organisée

L’entretien des deux dirigeants a également porté sur la sécurité intérieure, la criminalité organisée et l’organisation des structures policières. « L’Allemagne étant elle aussi un pays fédéral, j’ai proposé que nous puissions également échanger nos expériences dans ce domaine », a fait savoir Mme Merkel, ce qui engloberait des projets communs en liaison avec les enquêtes des parquets ainsi que la formation d’une police qualifiée indépendante, domaines dans lesquels l’Allemagne peut apporter son soutien, a-t-elle spécifié.

Le président Peña Nieto a souligné que son pays étant doté d’un système fédéral qui ressemble beaucoup au système allemand, il pourra profiter de ces échanges avec l’Allemagne. Dans le cadre de la participation du Mexique aux mesures de maintien de la paix, l’aide de Berlin peut également être très précieuse dans les domaines de la formation et du perfectionnement des forces armées, a-t-il relevé.

Intensifier les coopérations économiques

Le président mexicain a insisté sur les relations privilégiées existant entre les deux pays dans le domaine économique. « Ces dernières années, les investissements d’entreprises allemandes dans notre pays ont nettement augmenté et l’Allemagne est aujourd’hui le pays de l’Union européenne qui investit le plus au Mexique. Les entreprises allemandes ont créé 120 000 emplois dans notre pays », a-t-il constaté. Dans le même temps, les entreprises mexicaines opérant en Allemagne sont de plus en plus nombreuses. Dans ce contexte, Peña Nieto a mentionné différents accords et coopérations dans le secteur économique qui peuvent contribuer à dynamiser les relations bilatérales.

« En dépit de la baisse des prix du pétrole et des grands défis qui se posent à son industrie pétrolière, le Mexique ne table pas sur le protectionnisme et le cloisonnement mais se déclare au contraire attaché au libre-échange et se montre un bon partenaire », a déclaré la chancelière allemande en saluant la politique commerciale mexicaine. Et elle a ajouté que pour cette raison, l’Allemagne s’engagerait pour que les relations commerciales entre l’UE et le Mexique puissent être modernisées sur la base de l’accord.

Lors des entretiens avec des représentants du monde économique, il est aussi apparu clairement que la sécurité dans le pays, la lutte contre la criminalité organisée et le combat pour les droits de l’homme constituaient une partie immanente du développement futur des relations bilatérales.

Les relations économiques entre l’Allemagne et le Mexique sont marquées par l’augmentation des investissements allemands au Mexique. Les échanges commerciaux atteignaient un volume de quelque 17,4 milliards de dollars US en 2015. Le commerce entre les deux pays porte en priorité sur les secteurs chimique, pharmaceutique et électronique ainsi que sur l’industrie automobile. L’Allemagne est le premier partenaire commercial du Mexique dans l’Union européenne.

Système de formation en alternance

Le Mexique entend également apprendre de l’Allemagne dans le domaine de l’éducation. « Nous avons mis l’accent sur la réussite du système éducatif en alternance qui permet aux étudiants et aux apprentis de suivre une formation, de faire des études, d’apprendre tout en effectuant un stage pratique en entreprise. Grâce à ce modèle qui fonctionne si bien en Allemagne, nous voulons également donner un nouvel élan au Mexique afin d’améliorer la qualité de l’éducation », a insisté M. Nieto.

Année du Mexique en Allemagne

La visite en Allemagne du président mexicain a été l’occasion d’adopter notamment une déclaration conjointe concernant l’année de l’Allemagne au Mexique et l’année du Mexique en Allemagne.

Hier, le président mexicain et le président fédéral Joachim Gauck ont officiellement lancé ensemble l’année du Mexique en Allemagne. Les deux chefs d’État ont inauguré à cet effet l’exposition « Die Maya – Sprache der Schönheit » (Les Maya – langue de la beauté) au musée Martin-Gropius-Bau à Berlin. M. Nieto a déclaré : « Cette année croisée est une excellente occasion pour l’Allemagne et le Mexique d’apprendre à mieux se connaître et de se rapprocher. Les accords et les activités dans ce cadre vont permettre de renforcer les échanges culturels et de multiplier les coopérations dans différents champs. Cela aidera nos deux sociétés à approfondir leur connaissance réciproque. »

Le Mexique et l’Allemagne avaient décidé d’organiser en 2016/2017 une année croisée afin d’intensifier la connaissance de la culture, de l’économie, de la science et de la technologie du partenaire. L’année de l’Allemagne au Mexique durera de mai 2016 au printemps 2017.