« Une journée européenne solidaire et forte »

Le ministre fédéral des Finances au sujet de l’accord européen « Une journée européenne solidaire et forte »

L’Europe a adopté un programme de protection de 500 milliards d’euros destiné aux entreprises, aux travailleuses et travailleurs ainsi qu’aux États. Le ministre fédéral des Finances, Olaf Scholz, a parlé de « trois réponses fortes » aux défis posés par la pandémie de coronavirus.

Le ministre fédéral des Finances Olaf Scholz

Le ministre fédéral des Finances  Olaf Scholz

Foto: picture alliance/dpa

Selon le ministre allemand, l’Union européenne va donner « trois réponses fortes » aux défis posés par la pandémie de coronavirus. C’est ce qu’il a déclaré après l’accord auquel sont parvenus, jeudi soir, les ministres européens des Finances concernant un programme de protection d’un montant de 500 milliards d’euros. Ce programme comprend trois volets :

  • Des aides aux petites et moyennes entreprises via la Banque européenne d’investissement (BEI)
  • Un soutien aux travailleuses et travailleurs via un dispositif de chômage partiel comparable à celui connu en Allemagne
  • Des lignes de crédit pour les États via le Mécanisme européen de stabilité (MES)

« Aujourd’hui est un grand jour de solidarité et de force pour l’Europe », a déclaré le ministre allemand. La pandémie de coronavirus constitue un défi pour l’humanité et également pour l’Europe. Il est donc important de trouver des réponses communes, a-t-il poursuivi, concluant par ceci : « Il y va de la santé des citoyennes et citoyens, de la sécurité des emplois et de la survie de nombreuses entreprises face à cette crise. »

Pour voir la vidéo de la Déclaration du Ministre, cliquez ici.

Schlagwörter