Historique et missions

Vue d'ensemble Historique et missions

Les deux grandes missions de l’Office de presse et d’information consistent à informer les citoyens et les médias sur le travail du gouvernement fédéral et à informer le gouvernement fédéral de l’actualité.

L'Office de presse et d'information du gouvernement fédéral

Les deux grandes missions de l'Office de presse fédéral consistent à informer sur les activités du gouvernement fédéral vers l'extérieur et à fournir des informations internes pour le travail du gouvernement fédéral.

Photo : Stefan Müller

Le 15 septembre 1949, Konrad Adenauer était élu chancelier fédéral. Le lendemain, le premier chancelier de la République fédérale d’Allemagne créait la Chancellerie fédérale en tant que « secrétariat général du gouvernement fédéral ». Ce jour-là marque également la naissance de l’Office de presse et d’information du gouvernement fédéral (« Office de presse fédéral »).

Depuis septembre 2018, l’Office de presse et d’information du gouvernement fédéral a également un énoncé de mission qui résume ses tâches, intitulé « Pour que tous soient bien informés : citoyens, gouvernement et médias ».

L’Office de presse fédéral de 1949 à nos jours

Bref historique : après les expériences faites avec le tristement célèbre ministère de la propagande du Reich sous le régime totalitaire nazi, le premier gouvernement fédéral s’est inspiré de l’organisation de la République de Weimar pour créer l’Office de presse fédéral.

Konrad Adenauer ne voulait pas d’un service de presse intégré à la Chancellerie ; il voulait une administration qui soit indépendante. Aujourd’hui encore, le chef de l’Office de presse et d’information du gouvernement fédéral relève directement de la chancelière ou du chancelier.

La forme abrégée courante de l’Office de presse et d’information du gouvernement fédéral, à savoir « l’Office de presse fédéral », est trompeuse car l’Office de presse fédéral n’est pas un organisme qui réglemente de quelque façon que ce soit la presse, voire la contrôle. Un tel organisme n’existe pas en Allemagne. La presse est libre et il n’y a pas de censure (cf. art. 5, al. 1, phrases 2 et 3 de la Loi fondamentale). L’Office de presse et d’information du gouvernement fédéral est un prestataire de services, travaillant pour les citoyens, les médias et le gouvernement.

La réunification de l’Allemagne en 1990 a posé de nouveaux défis à l’Office de presse fédéral. L’information du public est en effet l’une des tâches principales de l’Office, et une forte demande émanait des citoyens des nouveaux Länder. À cela s’est ajouté le déménagement d’une grande partie du gouvernement fédéral à Berlin, le Bundestag ayant également, en 1991, désigné Berlin, la capitale, comme siège du gouvernement.

La loi Bonn-Berlin établissait quels ministères fédéraux devaient, en partie ou en totalité, déménager dans la capitale. Aujourd’hui, environ 470 personnes travaillent pour l’Office de presse fédéral à Berlin et environ 55 à l’ancien siège de Bonn. Au total, les deux sièges emploient environ 525 personnes. (Situation en novembr 2022)

Missions

Les deux grandes missions de l’Office de presse fédéral consistent à informer sur les activités du gouvernement fédéral vers l’extérieur et à fournir des informations internes pour le travail du gouvernement fédéral.

« Vers l’extérieur », l’Office de presse fédéral informe, d’une part, les citoyens et, d’autre part, les médias de la politique du gouvernement fédéral, et plus précisément des mesures, des lois, des stratégies et du contexte politique.

Pour pouvoir exercer sa liberté d’opinion et sa capacité de jugement, il faut en effet être informé. L'engagement ou les choix politiques présupposent une certaine connaissance de ce domaine.

« Vers l’intérieur », l’Office de presse fédéral informe le gouvernement fédéral, le chancelier et le président fédéral ainsi que leurs collaborateurs de la situation en Allemagne et dans le monde. À cette fin, une multitude de sources sont analysées, notamment des fils infos et des journaux nationaux et internationaux. Les informations actuelles sont ensuite transmises sous la forme de briefings personnels et par le biais de SMS ou d’e-mails en continu.

Des décisions politiques et des stratégies gouvernementales adaptées et responsables exigent au préalable des informations complètes et fiables en provenance de l’Allemagne comme de l’étranger.

Le public

Le gouvernement fédéral informe les citoyens au jour le jour. L’Office de presse fédéral présente chaque jour sur les sites www.bundesregierung.de et www.bundeskanzler.de des informations sur la politique du gouvernement fédéral. Des galeries de photos, des discours et des interviews à télécharger, des diffusions en direct sur Internet depuis la Chancellerie fédérale et des communiqués de presse complètent l’offre.

Les personnes intéressées peuvent suivre le porte-parole du gouvernement Steffen Hebestreit sur Twitter à l’adresse @RegSprecher. Le porte-parole du gouvernement fédéral informe sur le travail actuel du gouvernement et sur les réunions du chancelier.

La page Facebook @Bundesregierung fournit des informations sur le travail du gouvernement fédéral avec des photos, des infographies et des vidéos. Elle est également une plateforme de dialogue où vous pouvez poser des questions, formuler des suggestions et exprimer vos opinions.

Les photographes officiels partagent sur Instagram des photos actuelles d’événements et de rendez-vous importants du chancelier sous @Bundeskanzler. 

La chaîne Youtube @Bundesregierung est en ligne depuis octobre 2011, avec des vidéos portant sur des thèmes politiques actuels.

Les personnes souhaitant s’informer sur les grands dossiers de la politique allemande peuvent également accéder à une multitude de brochures, de guides et de dépliants. Ces informations sont également de plus en plus disponibles sur Internet. L’offre en ligne permet un degré d’actualité élevé. Il existe des guides destinés à des groupes cibles tels que les jeunes, les travailleurs, les retraités, etc.

L’Office de presse fédéral organise et finance en outre des voyages d’information politique pour les membres du Bundestag allemand, qui peuvent inviter chaque année trois groupes de visiteurs de leur circonscription à Berlin. Avec environ 2000 groupes de visiteurs par an, comptant chacun jusqu’à 50 participants, cela représente environ 100 000 citoyens. Outre des entretiens avec des députés du Bundestag allemand, des visites de la Chancellerie fédérale, de l’Office de presse fédéral et de ministères sont toujours au menu de ces visites. De plus, ces voyages d’information incluent des visites de musées et de lieux de mémoire de l’histoire contemporaine allemande.

Les médias

Les médias jouent un rôle essentiel dans toute démocratie. Ils sont des intermédiaires entre le gouvernement et les citoyens.

Les journaux, la radio et la télévision informent les citoyens et contribuent ainsi à la formation de l’opinion. D’où l’importance de tenir les médias informés dans le détail des activités et des projets du gouvernement. Ce n’est pas seulement le droit du gouvernement, mais c’est également son devoir.

Le gouvernement s’acquitte de ce devoir d’information envers les médias par le biais de différents instruments, par exemple en organisant régulièrement des conférences de presse sur des sujets politiques d’actualité.

La Conférence de presse fédérale (Bundespressekonferenz) est une association indépendante des journalistes parlementaires allemands. Trois fois par semaine, elle invite le porte-parole du gouvernement et les porte-parole des ministères à une conférence de presse. Ces responsables sont alors invités à répondre aux questions des journalistes de la capitale.

Par ailleurs, le bureau du chef de service (CvD) à l’Office de presse fédéral est la première adresse compétente pour répondre aux questions des journalistes. Le chef de service publie les points de presse du chancelier et du gouvernement.

Le chef de service entretient une page web destinée spécifiquement aux médias. Outre l’actualité quotidienne, on y trouve des informations de fond ainsi que du matériel et des documents sur la politique du gouvernement.

Les archives de presse de l’Office de presse fédéral contiennent plus de deux millions de photographies de missions officielles en Allemagne et à l’étranger.

Communication interne

L’Office de presse fédéral informe le chancelier fédéral, le gouvernement fédéral et le président fédéral de l’actualité et des événements politiques importants par le biais d’un centre d’information. La cellule de veille de l’Office de presse fédéral examine les publications des grandes agences de presse 24 heures sur 24. Les anciens systèmes d’information du gouvernement fédéral sur la situation médiatique ont été remplacés en décembre 2021 par le centre d’information. L’Office de presse fédéral s’est ainsi doté d’une structure lui permettant d’effectuer un suivi de la presse et des médias innovant et tourné vers l’avenir, et d’informer efficacement.

Le centre d’information étudie les dépêches des agences de presse, les grands journaux quotidiens et hebdomadaires, les principaux magazines allemands et étrangers ainsi que les portails d’information en ligne, et élabore une revue de presse sur une plateforme numérique. Sont également dépouillées les émissions politiques quotidiennes à la radio et à la télévision ainsi que les informations paraissant sur les grands portails d’édition en ligne, sur les réseaux sociaux et sur certains blogs. Une fois par jour, le centre d’information prépare un dossier de presse numérique pour le chancelier fédéral, le président fédéral et pour la déléguée du gouvernement fédéral à la Culture et aux Médias.

Afin de disposer d’informations rétrospectives sur tous les sujets importants, les archives de presse contiennent environ 1900 titres actuels de publications nationales et étrangères. Avec leurs fonds de microfilms de la presse historique, les archives remontent à l’année 1796.

L’Office de presse et d’information du gouvernement fédéral évalue en outre des informations politiquement pertinentes provenant de sources en ligne qui ne sont pas basées sur des produits imprimés ou médiatiques déjà existants. Il s’agit par exemple de blogs d’experts et de sites Internet journalistiques.