Fondements constitutionnels de l'Office de presse et d'information du gouvernement fédéral

Assise constitutionnelle

Assise constitutionnelle

Photo : picture-alliance / dpa

"Tout citoyen a le droit d'être informé."

Les articles 5 et 20 de la Loi fondamentale qui fixent le droit à la liberté d'opinion et à la liberté de la presse ainsi que le principe de la démocratie sont les grands fondements constitutionnels sur lesquels repose le travail de l'Office de presse fédéral.

Les décisions démocratiques (en particulier les élections) exigent que les citoyens soient informés. Tout citoyen fédéral a le droit d'avoir librement accès aux sources d'information destinées au public.

Tous les organes de l'État sont tenus d'apporter leur contribution en fournissant des informations exhaustives. Cela vaut tout particulièrement pour le gouvernement fédéral qui satisfait à cette obligation par l'intermédiaire de l'Office de presse fédéral et qui offre à la population une large gamme de documents et de brochures sur la politique du gouvernement fédéral.

Le 2 mars 1977, la Cour constitutionnelle fédérale a souligné l'importance du travail d'information de l'État, qui doit largement informer ses citoyens sur les questions décisives, car c'est là le seul moyen de permettre à chacun d'évaluer à sa juste mesure, d'approuver ou de rejeter les décisions, les actions et les solutions adoptées.

(Décision de la Cour constitutionnelle fédérale 44, 125 (164)).

Partager la publication