Protection des consommateurs

Le gouvernement fédéral indemnisera les clients de Thomas Cook

En septembre 2019, le voyagiste Thomas Cook a déposé son bilan. Aujourd’hui, le conseil des ministres fédéral a décidé que les clients n’allaient pas devoir subir les dommages ayant résulté de l’insolvabilité de la société.

Vue du siège social du voyagiste Thomas Cook à Oberursel

Beaucoup de voyageurs à forfait s’inquiètent de ne pas récupérer leur argent à la suite du dépot de bilan de Thomas Cook

Photo : imago images/Jan Eifert

Le gouvernement fédéral entend indemniser les clients pour les dommages-intérêts n’étant pas remboursés par d’autres parties. Ce geste, qui va dans le sens du principe de la protection de la confiance légitime, vise à éviter d’innombrables litiges juridiques.
La ministre fédérale de la Justice, Christine Lambrecht, a déclaré à ce sujet : « Les clients se sont fiés, à juste titre, au fait que leur acompte était protégé contre l’insolvabilité du tour-opérateur par les bons de garantie. Il n’était pas prévisible que le niveau de couverture serait insuffisant. »

En ce qui concerne les demandes d’indemnisation des personnes touchées, de nombreuses incertitudes subsistent à l’heure actuelle. C’est pourquoi le gouvernement ne veut pas laisser les clients, les voyageurs, « seuls dans cette situation incertaine, les abandonnant à leur sort », mais plutôt « défendre et faire valoir ces droits », a expliqué Mme Lambrecht.

Les clients n’ont pas besoin d’entreprendre de démarches pour le moment. Le gouvernement fédéral les informera des prochaines étapes début 2020.