Dossier

Aide de l'État pour Condor

Les vols sont maintenus

La compagnie aérienne Condor Flugdienst GmbH, basée dans le Land de Hesse, reçoit de la Kreditanstalt für Wiederaufbau (KfW) un prêt d'un montant de 380 millions d'euros garanti à 100 % par la Fédération. C'est ce qu'a décidé le gouvernement fédéral. Cette mesure permet de sauver 5 000 emplois.

Un avion de la compagnie Condor au décollage à l'aéroport de Francfort-sur-le-Main

Un avion Condor décolle depuis l'aéroport de Francfort-sur-le-Main. Actuellement, quelque 200 000 personnes venant d’Allemagne et voyageant avec la compagnie aérienne Condor sont à l'étranger.

Photo : imago images/Rüdiger Wölk

« Condor a un avenir », a déclaré le ministre fédéral de l'Économie Peter Altmaier mardi soir, à Berlin. Parmi les quelque 5 000 emplois existants, beaucoup ont pu être préservés. Par ailleurs, il y a de fortes chances que le contribuable récupère son argent, a ajouté M. Altmaier.

Des perspectives pour les employés

La décision de venir en aide à Condor avec une enveloppe de 380 millions d'euros a été prise conjointement par le ministère fédéral de l'Économie, le ministère fédéral des Finances, le ministère fédéral des Transports, le ministère fédéral des Affaires étrangères, le ministère fédéral de la Justice et la Chancellerie fédérale.

Le 20 septembre, la compagnie aérienne Condor Flugdienst GmbH avait déposé une demande d'aide après l'annonce de la faillite de la maison mère Thomas Cook.

L'UE doit approuver le crédit

Le crédit relais doit encore être approuvé par l'UE au regard des règles régissant les aides d'État. Le gouvernement fédéral mène actuellement des discussions à ce sujet avec la Commission européenne. En outre, l'entreprise doit s'extraire du groupe pour se libérer d’éventuelles créances de la part de la maison mère.

Grâce au crédit relais, l'entreprise peut poursuivre ses activités et maintenir les vols et offre également aux employés une perspective professionnelle. Actuellement, plus de 200 000 personnes venant d’Allemagne et voyageant avec Condor se trouvent sur leur lieu de vacances. Le Land de Hesse participera à hauteur de 50 % au risque pris par la Fédération.