« Les choses ne peuvent pas rester telles quelles »

Situation à Moria « Les choses ne peuvent pas rester telles quelles »

Au regard de la situation dans le camp de réfugiés de Moria sur l’île grecque de Lesbos, Angela Merkel a souligné l’urgence d’une politique migratoire européenne commune. L’Allemagne et la France ont lancé une initiative de soutien au gouvernement grec.

La chancelière fédérale Angela Merkel lors d’un débat à Berlin

La chancelière fédérale Angela Merkel s’est exprimée à Berlin concernant la situation à Moria

Photo : Bundesregierung/Bergmann

Dans le camp de Moria se joue, « comme sous une loupe, toute la problématique des migrations que nous traitons depuis 2015 », a martelé la chancelière fédérale Angela Merkel, lors d’une manifestation à Berlin, à la fondation Konrad Adenauer (KAS), pour les 30 ans de l’unité allemande. Le premier ministre grec l’a priée de lui prêter assistance. « Sa demande était que nous accueillions notamment les mineurs qui ont maintenant rejoint la Grèce continentale. » En outre, il importe particulièrement d’assurer pour les personnes sur place de nouveaux hébergements de meilleure qualité, a encore souligné la chancelière. « Les choses ne peuvent pas rester telles quelles et l’Allemagne prendra sa part. »

Coopération franco-allemande dans le cadre d’une solution européenne

Angela Merkel a affirmé que l’Allemagne et la France participaient à soutenir la Grèce. Elle a dit espérer que d’autres membres de l’UE suivraient. En une initiative commune, la France et l’Allemagne, aux côtés d’autres pays de l’UE, se sont dites prêtes à accueillir au total 400 mineurs. L’Allemagne peut pour sa part accueillir 100 à 150 enfants et jeunes.

Selon Mme Merkel, les migrations ne sont ni le problème des seuls pays où les réfugiés arrivent, ni le problème de la seule Allemagne au prétexte qu’elle préside le Conseil de l’UE : la responsabilité doit se situer encore davantage à l’échelle européenne. Le gouvernement fédéral luttera en ce sens.

Le gouvernement fédéral soutient les projets de la Commission européenne en faveur d’un pacte sur les migrations. Par la voix de Mme Merkel, il s’est dit reconnaissant que la Commission entreprenne un nouvel essai en émettant des propositions, ce qui devrait être fait le 23 septembre. « Nous ne pouvons pas nous satisfaire d’une politique migratoire européenne. À l’heure actuelle, elle n’existe pas en tant que telle », a estimé la chancelière. « Si les choses restent ainsi, c’est un lourd fardeau pour l’Europe. » La présidence allemande du Conseil de l’UE sera mise à profit pour effectuer des avancées en la matière.

« L’Allemagne est prête à apporter son soutien en matière d’aménagement à Lesbos d’un nouveau centre d’accueil des réfugiés », a souligné lundi la chancelière. Le gouvernement grec a exprimé l’idée qu’un nouveau centre « pourrait ne plus relever de la seule responsabilité de la Grèce, mais pouvait également être géré à l’échelon européen ». Mme Merkel a affirmé y être favorable. « Je considérerais cela comme une étape vraiment importante sur la voie d’une européanisation accrue de la politique migratoire. »

L’aide allemande a commencé

Le ministre fédéral de l’Intérieur Horst Seehofer a souligné à Berlin qu’il importait désormais de créer rapidement des conditions dignes pour les personnes concernées sur place. « Ce soir, nous avons déjà mis en route un convoi de l’Agence fédérale de secours technique transportant 1400 lits de camp, 400 sacs de couchage et des tentes pouvant abriter jusqu’à 1000 personnes », a ajouté le secrétaire d’État Helmut Teichmann. Ce n’est toutefois qu’un début. Le ministère étudie de nouvelles formes d’aide à apporter à la Grèce.

Le gouvernement fédéral a jusqu’ici accueilli au total 465 réfugiés de l’île grecque, dont 152 enfants non accompagnés ou ayant besoin de soins avec leur noyau familial, ce qui fait de l’Allemagne le plus important pays d’accueil. Il est en outre prévu de recueillir 243 mineurs requérant des soins, accompagné de quelque 685 membres de leurs familles. De nouveaux vols en provenance de Grèce sont attendus prochainement.