Angela Merkel reçoit le premier ministre croate

« L’Allemagne sera un partenaire constructif »

La chancelière fédérale a promis au premier ministre Andrej Plenković de coopérer étroitement avec la Croatie durant sa présidence du Conseil de l’UE. L’Allemagne reprendra le flambeau de la présidence en juillet. Il est crucial d’avancer sur la question des perspectives financières à moyen terme, a souligné Angela Merkel.

La chancelière fédérale Angela Merkel en conversation avec le premier ministre croate Andrej Plenković

Des échanges intensifs : le 1er janvier 2020, la Croatie a pris la présidence du Conseil de l’Union européenne

Photo : Bundesregierung/Bergmann

Les perspectives financières à moyen terme sont un sujet important, a insisté la chancelière lors d’une conférence de presse commune à l’issue de son entretien avec le premier ministre croate Andrej Plenković, jeudi. Les perspectives financières à moyen terme ou le cadre financier pluriannuel (CFP) consistent à fixer les montants annuels maximaux pouvant être dépensés par l’Union européenne dans les différents champs d’action politiques, et ce concrètement pour la période 2021-2027.

« Je serais ravie si la Croatie parvenait à afficher des réussites dans ce domaine », a déclaré Mme Merkel. « Mais cela dépend bien sûr de nous tous », a-t-elle lancé. L’Allemagne apportera ici une coopération très constructive car « nous avons besoin d’un budget pour la période après 2020 ».

Le 1er janvier 2020, la Croatie a pris pour six mois la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne et choisi pour slogan : « Une Europe forte dans un monde de défis ». Dernier entrant dans l’UE, la Croatie fait partie de l’UE depuis 2013 et exerce pour la première fois la présidence du Conseil de l’Union européenne.

Sommet des Balkans occidentaux à Zagreb

Le sommet des Balkans occidentaux, qui se tiendra à Zagreb les 6 et 7 juin 2020, constitue le point fort de la présidence croate. Il réunira les pays des Balkans occidentaux et les États membres de l’Union européenne.

Il portera sur l’ouverture de négociations d’adhésion avec la Macédoine du Nord et l’Albanie. Ce serait un signal important si nous parvenions à réaliser des avancées dans ce dossier, a déclaré Mme Merkel. « L’Allemagne est prête et nous voulons avancer sur cette thématique par une action collective. » Les dirigeants européens ne sont en effet pas parvenus à se mettre d’accord sur ce point lors du sommet du mois d’octobre l’année dernière.

Conférence sur l’avenir de l’Europe

Les deux dirigeants ont discuté d’un autre sujet : la « Conférence sur l’avenir de l’Europe ». Les deux pays travailleront également main dans la main sur ce sujet. Sur la proposition de la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, les institutions européennes et les citoyens devront décider, lors d’une conférence de grande envergure, de l’évolution future de leur communauté. La Croatie donnera ici le coup d’envoi. 

Des relations bilatérales étroites

Angela Merkel et Andrej Plenković se sont félicités des très bonnes relations qu’entretiennent leurs deux pays. La chancelière a fait allusion aux nombreux vacanciers allemands qui se rendent en Croatie. Dans le même temps, l’on compte un grand nombre de citoyens d’origine croate en Allemagne, lesquels « créent une sorte de pont entre nos pays ». 

Le premier ministre croate Andrej Plenković a également participé à la Semaine verte internationale à Berlin. Cette année, la Croatie est l’invitée d’honneur du plus grand salon de l’agriculture au monde. 50 entreprises croates y seront représentées.