Un partenariat efficace et intensif

Angela Merkel reçoit la première ministre finlandaise Un partenariat efficace et intensif

La Finlande et l’Allemagne entretiennent des échanges intensifs sur des sujets d’avenir tels que la transformation numérique ou le changement climatique, a déclaré la chancelière fédérale mercredi après sa rencontre avec la première ministre Sanna Marin, à Berlin. La réunion a également porté sur le prochain Conseil européen, dont l’ordre du jour comporte d’importantes questions financières.

La chancelière fédérale Angela Merkel et la première ministre finlandaise Sanna Marin

Angela Merkel en conversation avec son homologue finlandaise Sanna Marin à la Chancellerie fédérale

Photo : Bundesregierung/Bergmann

Lors d’un point de presse qui a suivi sa rencontre avec la première ministre finlandaise Sanna Marin à la Chancellerie fédérale à Berlin, la chancelière fédérale Angela Merkel a souligné les « relations traditionnellement très bonnes entre l’Allemagne et la Finlande ». Cela inclut également des « échanges commerciaux très importants ». Dans de nombreux domaines politiques, la Finlande et l’Allemagne entretiennent un partenariat efficace et intensif, a-t-elle indiqué.

Sanna Marin est première ministre de la République de Finlande depuis le 10 décembre 2019. À 34 ans, elle est le plus jeune chef de gouvernement de l’histoire de ce pays d’Europe du Nord.

Façonner la transformation numérique, faire face au changement climatique

Les échanges entre les sociétés des deux pays sont importants, notamment en ce qui concerne les sujets d’avenir tels que la transformation numérique, a déclaré Mme Merkel. « Nous avons des positions très proches, notamment en ce qui concerne le changement climatique, et donc aussi une très bonne coopération », a souligné la chancelière. Les deux pays coopèrent également très bien en matière d’aide au développement dans d’autres parties du monde, a-t-elle fait remarquer.

Clarifier le financement futur de l’UE

Outre les relations bilatérales, la discussion a porté sur le calendrier européen. Une réunion spéciale du Conseil européen est prévue cette semaine à Bruxelles pour parvenir à un accord sur le cadre financier pluriannuel de l’UE pour la période 2021-2027. La Finlande et l’Allemagne, en tant que contributeurs nets, ont un intérêt commun « à ce que le Conseil européen soit couronné de succès et à ce que les questions financières des prochaines années soient résolues », a affirmé Mme Merkel.

« Je vois des négociations très dures et difficiles qui s’annoncent », a déclaré la chancelière, qui a remercié son homologue finlandaise pour une « discussion intensive, bonne, mais surtout amicale ».