Le gouvernement fédéral adopte un plan d’aide aux entreprises

Soutien à l’économie Le gouvernement fédéral adopte un plan d’aide aux entreprises

La situation économique actuelle de nombreuses entreprises est marquée par des incertitudes. Un ensemble de mesures vise à soutenir les entreprises en Allemagne qui connaissent des difficultés en raison de la guerre en Ukraine.

La photo montre Christian Lindner et Robert Habeck lors d’une conférence de presse. Ils sont debout devant des pupitres.

Les ministres MM. Lindner et Habeck ont mis en place des aides pour les entreprises particulièrement touchées

Photo : picture alliance/photothek

Le ministre fédéral de l’Économie et de la Protection du Climat Robert Habeck et le ministre fédéral des Finances Christian Lindner ont annoncé un ensemble de mesures temporaires pour les entreprises allemandes. Il s’adresse aux entreprises particulièrement touchées par les sanctions ou les conséquences de la guerre en Ukraine et est destiné à amortir les difficultés et éviter les dommages structurels. Il ne neutralise cependant pas les forces du marché, a précisé Christian Lindner lors de la présentation du train de mesures. Celui-ci veille également à gérer l’argent des contribuables de manière responsable, a ajouté le ministre des Finances.

Robert Habeck, ministre fédéral de l’Économie, a indiqué pour sa part qu’il s’agissait d’un ensemble complet de mesures bien ciblées qui évite les incitations inopportunes. Il a toutefois souligné que cela ne signifiait pas que toutes les difficultés s’en trouveraient éliminées.

Le paquet comprend en premier lieu des aides de trésorerie et des mesures préventives complémentaires.

Aides de trésorerie :
•    Un programme de crédit de la Kreditanstalt für Wiederaufbau (KfW) pour garantir les liquidités des entreprises à court terme.
•    Poursuite de certains élargissements des programmes de garanties de la Fédération et des Länder déjà introduits pendant la pandémie de Covid-19. Il s’agit des banques garantes (en allemand Bürgschaftsbanken) et du programme de grandes garanties (Großbürgschaftsprogramm).

Mesures préventives complémentaires :

•    Subvention limitée dans le temps et étroitement définie pour atténuer temporairement les coûts liés à l’augmentation des prix du gaz naturel et de l’électricité
•    Un programme de financement pour les entreprises menacées par des dépôts de garantie élevés (margining)
•    Aides ciblées au renforcement des fonds propres et des capitaux hybrides

L’élaboration détaillée du paquet de mesures se déroule déjà rapidement en étroite concertation entre les deux ministères. Vous trouverez ici leur communiqué de presse commun.