Un tournant dramatique pour l’Europe

Le premier ministre luxembourgeois à Berlin Un tournant dramatique pour l’Europe

La guerre d’agression de la Russie contre l’Ukraine a été au centre des discussions entre le chancelier fédéral Olaf Scholz et le premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel à Berlin. Les deux pays s’accordent à dire que cette violation flagrante du droit international marque un tournant pour l’Europe et le monde occidental.

Le chancelier fédéral Olaf Scholz s’entretient avec le premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel

Le chancelier fédéral Olaf Scholz a reçu le premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel à la Chancellerie fédérale

Photo : Bundesregierung/Kugler

À l’issue de son entretien avec le premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel, le chancelier fédéral Olaf Scholz a souligné la cohésion de l’Union européenne dans sa réponse à l’attaque russe contre l’Ukraine. « Nous avons convenu de sanctions extrêmement sévères », a déclaré M. Scholz.

« Il faut mettre un terme à l’effusion de sang »

M. Scholz a expliqué que les mesures adoptées isolent la Russie des marchés financiers internationaux et excluent les banques russes du système Swift. De plus, la marge de manœuvre de la banque centrale russe a été massivement limitée et Vladimir Poutine ainsi que son entourage le plus proche ont fait l’objet de sanctions sévères, a indiqué le chancelier.

Une fois de plus, il a appelé le président russe à cesser immédiatement toutes les opérations de combat, à retirer les troupes russes et à revenir au dialogue : « Il faut mettre un terme à l’effusion de sang », a exigé M. Scholz.

Aux côtés de l’Ukraine

Le chancelier fédéral a également souligné que l’Allemagne se tenait fermement aux côtés du pays dans cette situation critique pour le peuple ukrainien et la démocratie. « Nous continuerons à les soutenir dans leur lutte contre cette agression injustifiée », a déclaré M. Scholz. « L’Allemagne a décidé de fournir également un soutien en matériel militaire afin que l’Ukraine puisse se défendre. Nous continuons également à fournir au pays une aide humanitaire, du matériel de protection et des fournitures médicales de manière intensive », a affirmé le chancelier.

Le chancelier fédéral Olaf Scholz et le premier ministre Xavier Bettel ont indiqué que les conséquences de l’invasion de l’Ukraine par la Russie seraient également abordées lors du Conseil européen informel de la semaine prochaine à Versailles.

Faire avancer l’Europe

Les 10 et 11 mars, les chefs d’État et de gouvernement de l’UE se pencheront également sur les investissements comme condition préalable à la réussite de la transformation verte et sur l’avenir de la compétitivité. Le chancelier fédéral Olaf Scholz a souligné que l’UE devait de toute urgence accroître son indépendance vis-à-vis des importations d’énergie.

MM. Bettel et Scholz ont également discuté d’autres sujets de politique européenne – par exemple, de comment l’Allemagne et le Luxembourg pouvaient faire avancer le programme de la Commission européenne en matière de politique climatique.

Mots-clés