Les jeunes invités à exprimer leurs idées

Appel à idées pour l’Année européenne de la jeunesse Les jeunes invités à exprimer leurs idées

2022 sera l’Année européenne de la jeunesse. L’objectif est d’offrir aux jeunes de meilleures opportunités pour l’avenir. Quelles sont leurs attentes vis-à-vis de cette année ? Pour le savoir, la Commission européenne a lancé un sondage en ligne, auquel les intéressés peuvent participer jusqu’au 17 novembre.

Des étudiants réunis en petit groupe

Année européenne de la jeunesse : depuis le climat jusqu’aux thèmes sociaux, en passant par le numérique, les jeunes sont au cœur des décisions politiques

Photo : Getty Images/damircudic

L’année prochaine, la Commission européenne proposera, de concert avec d’autres institutions de l’UE, pays membres et organisations de la société civile, diverses activités aux niveaux européen, national, régional et local. Du point de vue du contenu, il s’agira de thèmes concernant au premier chef les jeunes : égalité et inclusion, développement durable, santé psychique et bien-être ainsi qu’emplois de qualité.

Le 15 septembre, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen avait annoncé dans son discours sur l’état de l’Union son intention de déclarer 2022 Année européenne de la jeunesse. Cette année vise à mettre en lumière les personnes qui, pour aider les autres, ont dû renoncer à tant de choses pendant la pandémie, a déclaré Mme von der Leyen devant le Parlement européen.

Idées et attentes des jeunes

Ce qui compte est d’inclure les jeunes dans l’organisation de l’Année européenne de la jeunesse. C’est pourquoi toutes les personnes intéressées sont invitées à faire part de leurs idées et propositions. Un sondage a été lancé à cette fin sur le Portail européen de la jeunesse.

Suivez ce lien pour accéder à l’appel à idées.

Objectifs de l’Année européenne de la jeunesse

Avec l’Année européenne de la jeunesse, la Commission entend, conjointement avec le Parlement européen, les États membres et les collectivités régionales et locales, atteindre les objectifs suivants :

  • Rendre hommage et soutenir la génération qui a le plus souffert de la crise du coronavirus. Elle vise également à leur proposer non seulement de nouvelles perspectives et opportunités dans le cadre des transitions écologique et numérique, mais aussi de nouveaux espoirs, et à leur donner de la force et de la confiance.
  • Encourager tous les jeunes à devenir des citoyens actifs et engagés.
  • Étendre les possibilités offertes aux jeunes dans toute l’Union européenne et soutenir ainsi leur développement personnel, social et professionnel dans un monde plus vert, plus numérique et plus inclusif. L’Année européenne de la jeunesse va de pair avec la mise en œuvre du plan de relance NextGenerationEU, qui est synonyme d’emplois de qualité ainsi que de possibilités d’éducation et de formation.
  • Créer de l’inspiration à partir de l’action, des idées et des convictions des jeunes, afin de faire avancer et de redynamiser l’intégration européenne sur la base de la Conférence sur l’avenir de l’Europe.

Les années européennes sont proclamées par l’Union européenne depuis 1983. Elles abordent toujours des thèmes spécifiques en vue de susciter le débat et le dialogue dans et entre les pays. Pendant les années européennes, un financement supplémentaire est souvent fourni à des projets locaux, nationaux et transfrontières qui abordent le sujet de l’Année concernée.

Mots-clés