« Nous sommes amis »

Le chancelier fédéral reçoit le premier ministre israélien Yaïr Lapid « Nous sommes amis »

Le chancelier fédéral Olaf Scholz a reçu ce lundi à Berlin le premier ministre israélien Yaïr Lapid. Tous deux ont réitéré les liens d’amitié forts qui unissent l’Allemagne et Israël. Dans l’après-midi, ils ont visité le mémorial de la Villa de la Conférence de Wannsee et se sont entretenus avec des survivants de la Shoah.

Le chancelier fédéral Olaf Scholz et le premier ministre israélien Yaïr Lapid lors de leur conférence de presse commune

Le chancelier fédéral Olaf Scholz et le premier ministre Yaïr Lapid ont réaffirmé la grande amitié qui unit l’Allemagne et Israël.

Photo : Bundesregierung/Bergmann

Lundi, au début de la conférence de presse commune avec le premier ministre israélien Yaïr Lapid, le chancelier fédéral Olaf Scholz est revenu quelques jours en arrière. La semaine passée, il avait en effet reçu le président d’Israël Isaac Herzog. Cette densité des relations montre selon lui que l’Allemagne et Israël sont des alliés extrêmement proches, des partenaires stratégiques et des amis. « C’est un cadeau précieux dont nous sommes très reconnaissants. Nous n’oublierons jamais le crime contre l’humanité qu’a été la Shoah. La mémoire des millions de Juives et Juifs d’Europe assassinés est pour nous un devoir perpétuel. Il est de notre responsabilité de tirer les leçons du passé et de nous opposer à toute forme d’antisémitisme. J’ai particulièrement à cœur, tout comme l’ensemble du gouvernement fédéral, de consolider et de promouvoir la vie juive », a déclaré M. Scholz.

Partenariat stratégique et office commun pour la jeunesse

En mars de cette année, le chancelier fédéral avait convenu avec Naftali Bennet, alors premier ministre, d’un dialogue stratégique entre l’Allemagne et Israël. M. Scholz a affirmé la volonté de poursuivre le développement de ce partenariat. L’Allemagne et Israël ont signé dimanche un mémorandum d’accord sur la fondation d’un office germano-israélien pour la jeunesse voué à intensifier les échanges entre jeunes des deux pays.

Lundi, le chancelier fédéral a insisté sur le potentiel des relations économiques entre les deux pays : Israël et l’Allemagne pourraient par exemple coopérer étroitement pour développer et produire de nouvelles énergies renouvelables.

Thèmes de politique étrangère

Les deux chefs de gouvernement ont également évoqué la guerre d’agression russe contre l’Ukraine. Cette flagrante violation du droit international est inacceptable et les tueries en Ukraine doivent cesser, a martelé le chancelier fédéral. « Allemagne, Europe, Israël – nous sommes tous aux côtés de l’Ukraine en cette dure période », a affirmé Olaf Scholz. L’entretien a également concerné le processus de paix au Proche-Orient ainsi que l’accord sur le nucléaire iranien. Les deux dirigeants se sont accordés à dire que l’Iran ne devait en aucun cas se doter de l’arme atomique.

2022-09-12-Lapid-scholz-gespraech-wannsee

Visite commune de mémorial

Dans l’après-midi, les deux chefs de gouvernement ont visité ensemble le mémorial de la Villa de la Conférence de Wannsee à Berlin. Ce lieu, centre de mémoire et d’éducation, rappelle de façon particulière qu’il faut entretenir le souvenir des victimes de la Shoah et de l’horreur de ce crime contre l’humanité, estime le chancelier fédéral. Aux côtés de Yaïr Lapid, Olaf Scholz s’est entretenu sur place avec des survivants de la Shoah. Le chancelier a délivré ce message : « Sentons-nous obligés de combattre tout antisémitisme ; car celui-ci est l’un des fondements de ce crime et l’on ne saurait accepter de propagande antisémite chez nous ou dans d’autres pays. »