« Notre pays a besoin de professionnels comme vous »

Angela Merkel reçoit des champions du monde des métiers
« Notre pays a besoin de professionnels comme vous »

La chancelière fédérale a salué les performances des champions d’Allemagne. « Vous êtes les ambassadeurs de la formation professionnelle en alternance », a-t-elle déclaré lorsqu’elle a reçu à la Chancellerie fédérale l’équipe de WorldSkills Germany. L’Allemagne a remporté deux médailles d’or, trois médailles de bronze et 19 médailles d’excellence à la compétition mondiale en Russie.

Angela Merkel reçoit à la Chancellerie fédérale des participantes et participants de WorldSkills, le plus grand concours des métiers au monde

En recevant à la Chancellerie fédérale l’équipe de WorldSkills, Angela Merkel se familiarise avec le fonctionnement des robots autoprogrammés

Photo : Bundesregierung/Steins

Depuis août dernier, Janis, médaillé d’or, a en tout cas l’habitude de paraître en public. En effet, lors de la finale mondiale « WorldSkills Competition » qui s’est déroulée à Kazan, en Russie, pendant quatre jours, environ 250 000 spectateurs l’ont regardé travailler. Et pourtant, le jeune carreleur de 21 ans semble tout de même un peu nerveux aujourd’hui. Dans quelques minutes, Angela Merkel le félicitera en personne. « Une telle chance ne se présente pas souvent dans une vie », déclare le jeune Allemand originaire d’Aalen, une petite ville du Bade-Wurtemberg, en boutonnant bien sa veste noire.

Sophie Charlotte et Thomas, à ses côtés, ont obtenu pour leur part une médaille de bronze en Russie. Ils avaient pour tâche de programmer un robot qui serait capable d’assembler une petite poupée russe à partir de différents éléments. Pour Sophie Charlotte, être reçue à la Chancellerie fédérale avec l’ensemble de l’équipe constituée d’une centaine de personnes est « un très grand honneur ».

Ambassadeurs de l’artisanat et de la formation

« Vous tous avez fait preuve de persévérance, de sportivité, d’habileté et de talent. » C’est en ces termes qu’Angela Merkel remercie les champions, ajoutant : « Vous êtes de bons ambassadeurs de l’artisanat et de sa formation en Allemagne. » La chancelière souligne que de tels professionnels sont une nécessité si l’on veut que le « made in Germany » conserve son important rayonnement.

C’est maintenant à Janis d’entrer en scène. Il présente une pièce fabriquée spécialement pour le rendez-vous d’aujourd’hui : une mosaïque composée de carreaux aux couleurs du logo de WorldSkills Germany. « Combien de temps cela prend-il ? », demande la chancelière, intéressée. « Pour une pièce comme celle-ci, il faut compter trois heures », répond Janis, sûr de lui. Cela lui vaut un regard admiratif.

Faire des stages avant de choisir un métier

Plus tard, Janis raconte avoir fait des détours avant de découvrir son talent et sa passion pour le métier de carreleur. Il avait commencé auparavant plusieurs autres formations qu’il a interrompues. « C’est pourquoi je recommande à tous les jeunes de faire de nombreux stages afin de pouvoir se rendre compte de ce qu’ils savent réellement faire et surtout de ce qui leur plaît », dit-il, parlant par expérience.

Voici le tour de Sophie Charlotte et Thomas : ils présentent Emilia à la chancelière. Emilia est un petit robot qu’ils ont programmé tous les deux pour la circonstance. La voix synthétique résonne dans la pièce : « Bonjour Madame Merkel, c’est pour moi un honneur de faire votre connaissance. » Enchantée, la chancelière lui serre la main.

Le gouvernement fédéral renforce la formation en alternance

Aussi bien dans le domaine des technologies de pointe que dans les métiers artisanaux traditionnels, le gouvernement fédéral entend renforcer encore la formation « duale », c’est-à-dire en alternance entre école et entreprise. Angela Merkel évoque en particulier la réintroduction du « Meisterpflicht » (obligation d’être titulaire d’un brevet de maître-artisan pour pouvoir se mettre à son compte) dans douze métiers et la loi sur la formation professionnelle (Berufsbildungsgesetz) prévoyant une rémunération minimum pour les jeunes en apprentissage.

La chancelière dit attacher beaucoup d’importance à ce que les grandes possibilités offertes par la formation en alternance soient davantage reconnues, notamment par rapport à l’université. « Il doit y avoir encore sur Terre des personnes qui abordent la vie par la pratique », déclare Mme Merkel. Tout le monde autour d’elle l’approuve.

En tout cas, elle n’a pas besoin de convaincre Janis. Le jeune carreleur a l’intention de passer son brevet de maître-artisan sous peu et compte bien créer sa propre entreprise. Et d’ici là, mis à part son travail, il a prévu de se rendre dans des écoles et des chambres de métiers pour témoigner de ses expériences en tant que médaillé d’or. Car dans deux ans, les nouveaux jeunes talents ont rendez-vous pour la prochaine compétition internationale.

La WorldSkills Competition s’est tenue cette année au mois d’août à Kazan, en Russie. L’équipe allemande y a remporté deux médailles d’or, trois médailles de bronze et 19 médailles d’excellence. 39 jeunes professionnels venus du monde de l’artisanat, de l’industrie et des services formaient l’équipe de WorldSkills Germany.