Réunion informelle des chefs d’État ou de gouvernement de l’UE en Roumanie

« Nous devons être unis »

Lors d’une réunion informelle à Sibiu, les dirigeants européens débattent pour la première fois du programme stratégique pour la période 2019-2024. Ce programme devrait être adopté lors du Conseil européen qui se tiendra les 20 et 21 juin.

Les chefs d’État ou de gouvernement de l’UE se rencontrent à Sibiu en Roumanie

Les chefs d’État ou de gouvernement de l’UE se rencontrent à Sibiu en Roumanie

Photo : Bundesregierung/Denzel

En juin 2014, le Conseil européen a fixé pour la première fois un programme stratégique et, partant, des lignes directrices servant à planifier les travaux des institutions européennes pour les cinq prochaines années. Conformément au  Traité sur l’Union européenne, le Conseil européen fournit à l’UE les impulsions nécessaires à l’intégration européenne et définit ses orientations politiques générales et ses priorités.

Promouvoir l’action commune

Par ailleurs, les dirigeants adopteront une déclaration. Celle-ci devra clairement faire ressortir que les États membres de l’UE sont d’avis que, en dépit de leurs divergences politiques, l’action commune reste ce qu’il y a de mieux, a déclaré la chancelière à son arrivée à Sibiu. 

Selon la chancelière, cela est valable au sein de l’UE afin « de maintenir la paix et de générer de la richesse ». Vers l’extérieur, l’Europe doit également se montrer soudée dans la défense de ses valeurs. Car le monde ne dort pas. « Nous devons être innovants, nous devons être forts, nous devons être unis », a-t-elle souligné. Tel est ce pour quoi la chancelière plaidera lors du prochain Conseil européen.

Déroulement de la réunion

La réunion informelle a lieu à l’invitation du président du Conseil de l’UE Donald Tusk et du président roumain Klaus Iohannis. La Roumanie exerce actuellement la présidence du Conseil. La rencontre commence par une réunion des chefs d’État ou de gouvernement de l’UE avec le président du Parlement européen Antonio Tajani.

À l’issue du sommet, la chancelière rencontre des membres du Forum démocratique des Allemands de Roumanie, qui représente la minorité allemande de Roumanie.

Partager la publication
Mots-clés