Vaccination dans les cabinets médicaux dès avril

Discussions entre la Fédération et les Länder sur les vaccins Vaccination dans les cabinets médicaux dès avril

À partir de la semaine d’après Pâques, il sera également possible de se faire vacciner contre le coronavirus dans les cabinets médicaux. La Fédération et les Länder se sont mis d’accord sur ce point. La chancelière fédérale a souligné que l’Allemagne souhaitait gagner en rapidité et en flexibilité dans la campagne de vaccination. Si les quantités de vaccins ne cessent d’augmenter, elles restent cependant encore insuffisantes au mois d’avril.

La chancelière fédérale lors de la conférence de presse à l’issue de sa réunion avec les cheffes et chefs de gouvernement des Länder sur les vaccins

Au mois d’avril, les Länder recevront 2,25 millions de doses de vaccin, à raison d’une fois par semaine, à destination des centres de vaccination, a déclaré la chancelière à l’issue de la réunion Fédération-Länder

Photo : Bundesregierung/Kugler

« Nous voulons gagner en rapidité et en flexibilité », a souligné la chancelière fédérale à l’issue de sa réunion avec les cheffes et chefs de gouvernement des Länder à propos de la marche à suivre en matière de vaccination contre la Covid-19. Selon elle, il convient d’ajouter « davantage de flexibilité allemande » à la « minutie allemande bien connue et qui a déjà fait ses preuves ».

Le mot d’ordre : « Vacciner, vacciner et vacciner »   

L’objectif est d’avancer dans la vaccination en Allemagne dès le deuxième trimestre, et ce aussi rapidement et de façon aussi flexible que possible. « Le mot d’ordre est : vacciner, vacciner et vacciner », a souligné Angela Merkel. La Fédération et les Länder se sont donc entendus sur un concept permettant d’inclure dans la campagne de vaccination, outre les importants centres de vaccination, toujours plus de médecins libéraux. 

Il ne s’agit pas ici d’un « choix », mais d’un « cumul ». La Fédération et les Länder ont donc débattu en détail sur la manière de combiner le plus rapidement possible le travail des centres de vaccination et celui des cabinets médicaux, et de mettre cette décision en œuvre en évitant les formalités administratives.

La Fédération et les Länder se sont entendus sur ces points lors de leur réunion sur la vaccination le 19 mars 2021. Plus de détails dans l’infographie. (Pour plus d’informations, une description détaillée est disponible sous l’image.)

À partir du mois d’avril, les cabinets médicaux seront également inclus dans la campagne de vaccination

Afficher la description détaillée

Photo : Bundesregierung

Hausse continue des quantités de vaccin disponibles

La Fédération et les Länder ont confirmé vouloir faire en sorte que l’ensemble de la population allemande se voie proposer un vaccin cet été. Même si les quantités de vaccin seront encore insuffisantes au mois d’avril, le nombre de doses livrées ne va pas cesser d’augmenter ces prochaines semaines. En outre, en plus des volumes déjà planifiés, l’Allemagne recevra une livraison supplémentaire de 580 000 doses du vaccin BioNTech/Pfizer.

Les cabinets médicaux commencent à vacciner

Dès le 5 avril, les cabinets médicaux seront inclus dans le processus de vaccination. En raison du nombre de doses encore limité pour l’heure, ils recevront pour commencer de petites quantités de vaccin. Il est prévu que chacun des quelque 50 000 cabinets médicaux reçoive environ 20 doses de vaccin par semaine. Les médecins spécialistes et les médecins du travail seront inclus dans la boucle par la suite.

L’ordre des priorités du règlement sur la vaccination contre le coronavirus servira de base, avec une certaine souplesse dans son application, à l’administration des vaccins dans les cabinets médicaux. Les médecins feront venir en premier lieu leurs patients les plus vulnérables et vaccineront également les personnes immobiles lors de leurs visites à domicile.

[vidéo]

2,25 millions de doses par semaine pour les centres de vaccination

Les centres de vaccination mis sur pied dans les Länder ainsi que les équipes mobiles de vaccination continueront d’être mis à contribution. Afin de maintenir un planning de vaccination, les Länder recevront 2,25 millions de doses de vaccin en continu au mois d’avril, à raison d’une fois par semaine. Ce volume sera augmenté au fur et à mesure.

La livraison supplémentaire de 580 000 doses de vaccin du fabricant BioNTech/Pfizer sera notamment utilisée pour vacciner de façon ciblée les personnes se trouvant dans des régions frontalières très menacées. En font partie les régions limitrophes de la République tchèque et du département français de la Moselle où la situation épidémique est préoccupante. Il convient donc de limiter l’entrée de nouveaux cas de Covid-19 et d’endiguer la propagation de variants du virus.

Pour consulter la décision dans son intégralité, cliquez ici.

En amont de la réunion de la Fédération et des Länder sur la stratégie de vaccination, l’Agence européenne des médicaments (EMA) avait confirmé la sécurité du vaccin AstraZeneca. La vaccination avec ce vaccin a donc pu reprendre en Allemagne. En raison de quelques cas de thromboses veineuses cérébrales, le gouvernement fédéral avait décidé, par mesure de précaution, de suspendre le vaccin suédo-britannique le temps d’un examen approfondi de la situation, suivant ainsi une recommandation de l’Institut Paul Ehrlich. Pour en savoir plus, cliquez sur ce rapport.