Plus d’efficacité énergétique et d’énergies renouvelables

Réunion des ministres de l’Énergie de l’UE Plus d’efficacité énergétique et d’énergies renouvelables

L’Europe doit devenir neutre en carbone d’ici 2050. Les chefs d’État et de gouvernement de l’UE ont décidé la semaine dernière, en tant qu’objectif intermédiaire, de réduire les émissions de CO2 de 55 % d’ici 2030. Le ministre fédéral de l’Économie Peter Altmaier a discuté avec ses homologues de l’UE de la manière dont ces objectifs ambitieux peuvent être atteints.

Photo du ministre fédéral de l’Économie Peter Altmaier

Le ministre fédéral de l’Économie Peter Altmaier a présidé la conférence des ministres de l’Énergie de l’UE

Photo : Bundesregierung/Güngör

Afin de devenir neutre sur le plan climatique d’ici 2050, le secteur de l’énergie en Europe doit subir une transformation fondamentale vers un système énergétique intégré. Cela ne peut être réalisé qu’avec une part élevée d’énergies renouvelables et une meilleure efficacité énergétique, ainsi que par l’utilisation de nouveaux vecteurs énergétiques tels que l’hydrogène. Le pacte vert pour l’Europe bénéficie d’un large soutien parmi les ministres de l’Énergie de l’Union européenne, a déclaré le ministre fédéral de l’Économie et de l’Énergie Peter Altmaier à l’issue de la visioconférence avec ses homologues de l’UE.

La protection du climat et l’économie ne sont pas en contradiction

« Grâce à des objectifs à long terme clairs, nous avons maintenant une occasion unique de faire avancer et de concilier la protection du climat et l’économie », a déclaré M. Altmaier. « En investissant dans l’innovation et les nouvelles technologies propres, nous pouvons protéger les emplois et en créer de nouveaux. Nous devons y travailler ensemble de toutes nos forces en Europe et continuer à progresser dans tous les secteurs », a-t-il ajouté.

Le secteur de l’énergie a un rôle particulier à jouer dans la protection du climat et la décarbonisation, a souligné le ministre. « Nous devons nous concentrer davantage sur l’efficacité énergétique, accélérer l’utilisation de l’électricité renouvelable dans tous les secteurs, et promouvoir la production et l’utilisation de sources d’énergie renouvelables et à faible teneur en carbone, comme l’hydrogène », a insisté M. Altmaier.

La réunion virtuelle des ministres de l’Énergie de l’UE a eu lieu dans le cadre de la présidence allemande du Conseil de l’UE. Les conclusions adoptées par les États membres en amont de la réunion sur le renforcement de la coopération européenne en matière d’énergies en mer et d’autres énergies renouvelables et les conclusions du Conseil européen sur le développement d’un marché de l’hydrogène pour l’Europe donnent une impulsion importante au développement de la politique énergétique européenne et contribuent en même temps à promouvoir d’importantes technologies d’avenir sur la voie de la neutralité climatique.