D’importantes mesures pour lutter contre l’antisémitisme

Rapport sur les recommandations du cercle d’experts indépendant D’importantes mesures pour lutter contre l’antisémitisme

La lutte contre l’antisémitisme est une mission au long cours pour le monde politique et pour la société. C’est à cette conclusion que parvient le gouvernement fédéral dans son rapport sur l’état d’avancement et l’évaluation des recommandations d’action délivrées par le cercle d’experts indépendant sur l’antisémitisme.

Un chandelier à sept branches posé sur une table

L’objectif du gouvernement fédéral est d’ancrer la lutte contre l’antisémitisme en tant que tâche transversale dans tous les domaines politiques.

Photo : Judith Affolter

Le gouvernement fédéral partage l’avis des experts sur le fait que la lutte contre l’antisémitisme est et reste un travail de longue haleine pour le monde politique comme pour la société. Le rapport qui vient d’être adopté documente les diverses mesures prises jusqu’à présent par le gouvernement fédéral afin de lutter contre l’antisémitisme.

Le gouvernement fédéral a ainsi d’ores et déjà mis en œuvre certaines des exigences centrales du cercle d’experts indépendants, notamment à travers la nomination d’un Délégué pour la vie juive en Allemagne et la lutte contre l’antisémitisme, ainsi qu’en instaurant une commission de la Fédération et des Länder.

Le cercle d’experts indépendants sur l’antisémitisme (Unabhängige Expertenkreis Antisemitismus) est constitué de scientifiques et d’acteurs d’organisations civiles qui se consacrent à l’étude et à la prévention de l’antisémitisme.

La lutte contre l’antisémitisme, une tâche transversale

L’objectif du gouvernement fédéral est d’ancrer la lutte contre l’antisémitisme en tant que tâche transversale dans tous les domaines politiques, mais aussi de continuer à sensibiliser le public à cette thématique.

L’importance de cette lutte a été brutalement ravivée dans les mémoires avec l’attaque meurtrière de Halle, à motif antisémite, le 9 octobre 2019. Mais elle transparaît aussi actuellement dans le complotisme antisémite et les discours de haine entendus en lien avec les débats autour de la pandémie de Covid-19.

Deuxième réunion du comité interministériel dédié à l’extrême droite

L’adoption du rapport sur l’état d’avancement et l’évaluation des recommandations d’action du cercle d’experts indépendants ce mercredi coïncide avec la deuxième réunion du comité interministériel sur l’extrémisme de droite et le racisme. Le rapport et le travail du comité interministériel se renforcent mutuellement, soulignant l’engagement du gouvernement fédéral en matière de lutte contre l’antisémitisme.

En 2018, une vaste majorité du Bundestag avait condamné l’antisémitisme. Les députés avaient notamment réclamé au gouvernement fédéral la présentation à intervalle régulier d’un rapport sur l’avancement de la lutte contre l’antisémitisme en Allemagne.