Malgré la pandémie de Covid-19, les finances allemandes restent solides

Adoption du programme de stabilité 2021 par le Conseil des ministres fédéral Malgré la pandémie de Covid-19, les finances allemandes restent solides

Le Conseil des ministres fédéral a adopté le programme de stabilité allemand pour 2021. Chaque année avant la fin du mois d’avril, les États membres de l’Union européenne présentent leurs plans financiers à moyen terme à la Commission européenne et au Conseil « Affaires économiques et financières ». Les chiffres allemands sont encourageants. En effet, malgré les aides versées durant la pandémie, les finances du pays sont bonnes.

Billets, diagramme circulaire

Les chiffres allemands du programme de stabilité allemand 2021 sont encourageants : malgré les aides versées durant la pandémie, les finances du pays sont bonnes

Photo : ddp images/Wolfilser

En présentant leurs programmes de stabilité, les États membres de l’Union européenne répondent à une exigence du pacte de stabilité et de croissance. Le programme de stabilité allemand décrit l’évolution de l’ensemble des comptes publics (Fédération, Länder, communes et assurances sociales) et expose les objectifs de politique financière du pays. Le Conseil des ministres fédéral a adopté mercredi le programme de stabilité allemand 2021, dont les chiffres sont bons : malgré les aides versées durant la pandémie, les finances restent solides.

Chaque année avant la fin du mois d’avril, les États membres de l’Union européenne présentent leurs programmes de stabilité à la Commission européenne et au Conseil « Affaires économiques et financières » (Conseil ECOFIN). Ces programmes comprennent des prévisions concernant les principaux indicateurs de politique financière et expliquent les grandes mesures prises dans ce domaine.

Besoin de consolidation en conséquence la pandémie

Les règles budgétaires européennes sont actuellement suspendues en raison de la pandémie. La hausse des dépenses et la diminution des recettes engendrées par la Covid-19 ont fait naître un fort besoin de consolidation.

Selon les prévisions du programme de stabilité, le solde des finances publiques devrait afficher cette année un déficit de 9 % du produit intérieur brut (PIB), après un déficit de 4,2 % l’année dernière.

Le taux d’endettement public au sens du traité de Maastricht continuera d’augmenter et devrait s’élever à environ 74,5 % du PIB d’ici la fin de l’année.

Sortir renforcés de la crise

Le programme de stabilité allemand 2021 adopté par le Conseil des ministres fédéral montre aussi que la politique financière allemande parvient encore à lutter avec force et détermination contre les conséquences économiques de la pandémie de Covid-19. Les mesures de stabilisation ciblées qui ont rapidement été mises en œuvre par le gouvernement fédéral ont permis de protéger les salaires et les emplois.

Les programmes d’aide à court terme ont contribué à la stabilisation de l’économie, et des investissements ciblés fournissent une base pour sortir durablement renforcés de la pandémie.

Pas de danger pour la stabilité budgétaire

Comme le taux d’endettement du pays avait fortement reculé avant la crise du coronavirus, l’Allemagne a été en mesure de faire face aux défis qui se sont présentés avec énergie et fermeté sans mettre en danger la stabilité budgétaire.

Dans les années à venir, il sera crucial de recommencer à réduire la dette grâce à des budgets aussi équilibrés que possible afin de respecter les critères de Maastricht.