La présidence allemande du Conseil de l’Union européenne en chiffres

Fin de la présidence La présidence allemande du Conseil de l’Union européenne en chiffres

En juillet, les chefs d’État et de gouvernement de l’UE ont tenu un Conseil européen de 91 heures à Bruxelles. Au mois de décembre, un budget européen historique de 1 800 milliards d’euros a été adopté. Quelques chiffres intéressants concernant la présidence allemande du Conseil de l’UE qui se termine le 31 décembre. 

Six mois, des centaines de réunions et de nombreux résultats - rétrospective en chiffres de la présidence allemande du Conseil de l’UE en 2020


Six mois, des centaines de réunions et de nombreux résultats - rétrospective en chiffres de la présidence allemande du Conseil de l’UE en 2020 

Photo : Thomas Trutschel/photothek.de

1 800 milliards d’euros : pendant la présidence allemande du Conseil de l’Union européenne, un paquet financier historique a été ficelé : un accord a été trouvé concernant le cadre financier de l’UE pour les sept prochaines années et un fonds de relance pour lutter contre les conséquences de la pandémie de Covid-19. Les fonds européens sont en outre protégés par le mécanisme de l’État de droit.

55 pour cent de réduction des émissions de CO2 d’ici 2030 : au mois de décembre, les chefs d’État et de gouvernement ont adopté cet objectif ambitieux en matière climatique. C’est une étape importante pour atteindre l’objectif de neutralité climatique visé dans l’UE à l’horizon 2050. 

91 heures et 20 minutes : c’est la durée du Conseil européen qui s’est déroulé du 17 au 21 juillet à Bruxelles, ce qui en fait le deuxième plus long sommet de l’histoire de l’UE. Il portait entre autres sur le fonds de relance face à la crise du coronavirus ainsi que sur le nouveau cadre financier pluriannuel (CFP). Seul le sommet de Nice en 2000 avait duré plus longtemps, avec 91 heures et 45 minutes.

6 jours de travail par semaine : pendant toute cette période, la semaine de travail de l’ambassadeur allemand Michael Clauß a commencé dès le dimanche en début d’après-midi. M. Clauß représente la République fédérale d’Allemagne auprès de l’Union européenne à Bruxelles. Il était assisté dans son travail par son adjointe Susanne Szech-Koundouros et par de nombreux collaborateurs et collaboratrices.

25 pour cent de réunions physiques : en tant que pays exerçant la présidence, l’Allemagne a organisé et dirigé les réunions du Conseil et d’environ 200 groupes de travail et comités. En raison de la Covid-19, il n’y a eu que 20 à 30 pour cent de réunions physiques. Le reste a été remplacé notamment par des visioconférences.

40 millions de mots : voilà le nombre de mots que l’outil de traduction automatique « EU Council Presidency Translator », spécialement créé pour la présidence allemande du Conseil de l’UE, a d’ores et déjà traduits dans 24 langues. Gratuite et libre d’accès, cette offre de service repose sur l’intelligence artificielle.  

13e présidence allemande : tous les six mois, un autre État membre de l’UE assure la présidence du Conseil de l’Union européenne. L’Allemagne a pris cette fonction le 1er juillet et l’exerce jusqu’au 31 décembre 2020. C’est sa 13e présidence du Conseil. Sa dernière présidence remonte à 2007.

Mots-clés