Des recherches en commun pour des rivières et lacs propres

Projet de science grand public à l’échelle européenne Des recherches en commun pour des rivières et lacs propres

« Plastic Pirates - Go Europe! » est la devise d’un projet de science grand public à l’échelle européenne. Des bénévoles sont appelés à documenter la pollution des rivières et des lacs près de chez eux. En Allemagne, le projet a déjà connu du succès, avec près de 780 investigations.

Logo des « Plastic Pirates »

La tâche qui incombe aux « pirates du plastique » à l’échelle européenne en 2020 est de « glaner » des déchets sur les berges des rivières et à proximité des cours d’eau.

Photo : BMBF

Le projet « Plastic Pirates - Go Europe! » a pour but de veiller à la propreté des rivières, des lacs et des océans. Les « Plastic Pirates » contribuent également à un projet de recherche grand public à l’échelle européenne qui enquête sur la pollution de l’eau par le plastique. Le projet est né d’une initiative du ministère fédéral de l’Éducation et de la Recherche.

Au cours des quatre dernières années, des volontaires, les « pirates du plastique », ont déjà recensé la pollution plastique dans les cours d’eau locaux sur près de 780 sites en Allemagne. Les données ont ensuite été vérifiées et évaluées par des experts.

L’une des participantes est Jovena Lesny, 16 ans, devenue pirate du plastique avec sa classe en 2018 : « Ce qui m’a paru génial, c’est de pouvoir investiguer de près », a-t-elle dit, ajoutant qu’elle s’était réjouie de pouvoir faire quelque chose pour l’environnement en équipe. Pour lire une entrevue avec Jovena Lesny, cliquez ici.

La protection de l’environnement : une priorité du trio de présidences

Au cours de leur trio de présidences au Conseil de l’UE en 2020-2021, l’Allemagne, le Portugal et la Slovénie s’engagent particulièrement en faveur de la science et de la recherche axée sur la propreté des océans et des rivières ainsi que de leurs espaces naturels environnants. Le projet « Plastic Pirates - Go Europe! » apporte une contribution précieuse à cet égard.
D’une part, le projet vise à sensibiliser toute l’Europe à l’importance des rivières en tant que lignes de vie communes et à l’importance de la protection des ressources naturelles. D’autre part, il s’agit de donner aux citoyens l’occasion de faire l’expérience de la coopération internationale en matière de recherche et d’en saisir l’importance.

Comment participer ?

« Glaner » ces déchets sur les berges des rivières et à proximité des cours d’eau est la tâche qui incombe aux « pirates du plastique » à l’échelle européenne en 2020. En collectant les déchets plastiques et en téléchargeant des données sur les déchets étudiés, vous et votre classe ou groupe extrascolaire pouvez contribuer à la recherche sur la pollution environnementale à proximité de l’eau. Le dispositif expérimental et les étapes de travail uniformes pour toutes les équipes participantes garantissent une comparabilité à l’échelle européenne des données collectées, qui sont progressivement ajoutées à une carte disponible en ligne.

Vous trouverez ici des instructions étape par étape et des vidéos explicatives qui vous serviront pour votre expédition de recherche. Sur ce même site Internet, vous pourrez commander le matériel dont vous aurez besoin, entrer vos données et voir les résultats des autres.