Un milliard d’euros pour le programme NEUSTART KULTUR

Le conseil des ministres fédéral définit les grands axes du programme Un milliard d’euros pour le programme NEUSTART KULTUR

Le gouvernement fédéral soutient la relance de la vie culturelle en Allemagne par le biais d’un vaste programme de sauvetage et d’avenir. « Nous misons ainsi sur une renaissance, un nouveau départ », a déclaré la déléguée du gouvernement fédéral à la Culture et aux Médias Monika Grütters lors de l’adoption du programme par le conseil des ministres fédéral. 

L’infographie est intitulée « 1 milliard d’euros pour NEUSTART KULTUR ». À côté figure un clap de cinéma. (Pour plus d’informations, une description détaillée est disponible sous l’image.)

Un soutien diversifié : le programme du gouvernement fédéral doit aider l’ensemble de la vie culturelle

Afficher la description détaillée

Photo : Bundesregierung

Le gouvernement fédéral met à disposition un milliard d’euros pour le programme NEUSTART KULTUR. L’objectif du dispositif est de relancer la vie culturelle qui a été fortement limitée par l’épidémie de Covid-19 et ainsi de créer au plus vite de nouvelles possibilités d’emploi pour les artistes. 

Maintien des infrastructures culturelles

« Pour cela, nous devons conserver nos lieux culturels et salles de spectacle. C’est exactement sur cela que se concentre le programme conjoncturel NEUSTART KULTUR adopté aujourd’hui par le conseil des ministres fédéral », a déclaré la déléguée du gouvernement fédéral à la Culture et aux Médias Monika Grütters. « Nous voulons aider, répondre aux besoins accrus des établissements et des projets culturels et promouvoir les offres de substitution, en particulier dans le domaine du numérique. » Avec ce programme et les autres plans de sauvetage décidés se chiffrant en milliards, le gouvernement fédéral apporte une contribution unique à l’échelle internationale, a-t-elle ajouté.

Le programme prévoit notamment le financement des dispositifs suivants :

1.    Investissements dans les établissements culturels nécessaires en raison de la pandémie

Une enveloppe de 250 millions d’euros est prévue pour que les établissements culturels puissent préparer leur réouverture. Ces moyens doivent en particulier bénéficier aux établissements dont les activités régulières ne sont pas majoritairement financées par des fonds publics et sont destinés à la mise en place par exemple de protocoles d’hygiène, de systèmes de billetterie en ligne ou encore à la modernisation des systèmes d’aération.

2.    Maintien et renforcement des infrastructures culturelles et aides d’urgence

480 millions d’euros doivent venir aider notamment les sites et projets culturels de petite et moyenne envergure financés par des fonds privés à reprendre leurs activités artistiques et à passer de nouvelles commandes à des indépendants. Ces moyens sont répartis entre les différents secteurs :

Pour la musique, c’est-à-dire les salles et les organisateurs de concerts, les festivals et la médiation musicale pour les concerts, 150 millions d’euros sont mis à disposition.

Pour le théâtre et la danse, 150 millions d’euros sont également prévus. Sont concernés les théâtres privés, les festivals, les organisateurs ainsi que la médiation.

Pour l’industrie cinématographique, un soutien à hauteur de 120 millions d’euros est programmé. Ces moyens sont destinés en particulier aux salles de cinéma, et doivent également répondre aux besoins supplémentaires dans les domaines de la production et de la distribution.

Pour les autres secteurs, par exemple les galeries, les centres socioculturels, la scène littéraire et l’édition, 30 millions d’euros sont mis à disposition.

3.    Promotion d’offres de substitution, notamment numériques

150 millions d’euros ont été affectés au développement d’offres de substitution, notamment numériques. Ils sont destinés aux projets s’inscrivant dans le cadre du dispositif « Museum 4.0 » ainsi qu’aux nombreux nouveaux formats de l’offensive numérique du gouvernement servant à la médiation, la mise en réseau et la compréhension dans le domaine culturel. 

4.    Soutien des établissements et des projets culturels financés par la Fédération

100 millions d’euros sont prévus pour les établissements culturels régulièrement financés par des fonds publics afin de pallier les baisses de recettes ainsi que les dépenses supplémentaires liées à la crise du coronavirus. La Fédération contribuera également au soutien des établissements et projets financés en coopération avec les Länder ou les communes avec ces derniers. 

5.    Des aides pour organismes privés de radiodiffusion sont prévues à hauteur de 20 millions d’euros.
Ceux-ci ont été gravement touchés par la baisse des revenus publicitaires et ont continué à engager des frais de personnel élevés en raison de l’immense besoin en information du public.

En parallèle de la proposition du gouvernement, le conseil des ministres fédéral a convenu d’un deuxième budget supplémentaire pour 2020 intégrant le financement du programme « NEUSTART KULTUR ». Cette rallonge budgétaire devra être validée par le Bundestag et le Bundesrat début juillet. Le lancement du programme doit avoir lieu dans la foulée.

Monika Grütters appelle à la réouverture des établissements culturels

Ce nouveau programme ainsi que les aides déjà mises en place par la Fédération, les Länder et les communes doivent s’accompagner d’une « stratégie créative et de mesures concrètes d’ouverture », a réclamé Monika Grütters.

Après la réouverture des librairies et des musées, des sites commémoratifs et des galeries, d’autres réouvertures doivent suivre. « La culture n’est pas un luxe à se permettre seulement quand tout va bien », a souligné la déléguée du gouvernement fédéral à la Culture et aux Médias. En particulier en temps de crise, la culture contribue à faire vivre la diversité et la démocratie.