La chancelière inaugure la Foire de Hanovre

Mettre en réseau l’humain et la machine

Dimanche, Angela Merkel a inauguré la Foire de Hanovre 2019 avec le premier ministre suédois Stefan Löfven. Le fil conducteur du salon industriel cette année est la mise en réseau de l’humain et de la machine à l’ère de l’intelligence artificielle. 150 exposants venus de Suède, pays partenaire de cette édition, y sont représentés.

La chancelière fédérale Angela Merkel lors de l’inauguration de la Foire de Hanovre 2019

La chancelière fédérale Angela Merkel lors de l’inauguration de la Foire de Hanovre 2019

Photo : Bundesregierung/Denzel

L’intelligence artificielle se développe de façon exponentielle, a affirmé la chancelière fédérale Angela Merkel lors de l’inauguration de la Foire de Hanovre. « Nous devons réfléchir à l’échelle de l’Europe sur ce sujet et créer un cadre économique propice », a-t-elle souligné.

Lundi matin, Angela Merkel a entrepris, toujours en compagnie du premier ministre suédois Stefan Löfven, une visite de la foire. Coopération et innovation sont au cœur de la présentation suédoise. La Suède tient notamment à promouvoir la mise en réseau, le commerce et l’investissement avec des partenaires venus du monde entier.

L’industrie 4.0 rencontre l’intelligence artificielle

La mise en réseau numérique de l’humain et de la machine à l’ère de l’intelligence artificielle entraîne vers l’avant la transformation numérique de l’industrie. Sous le thème central « Integrated Industry - Industrial Intelligence » (« Industrie intégrée - Intelligence industrielle »), l’édition du salon de cette année démontre les potentialités de cette évolution.

Le thème central du salon souligne l’importance croissante de l’intelligence artificielle dans l’industrie tout comme dans le secteur de l’énergie. Cela soulève des questions telles que l’utilisation efficace de l’énergie ou les processus de production autonomes, mais aussi les défis en matière d’interfaces, de protocoles et de sécurité.

Faits et données : La Foire de Hanovre, le plus grand salon industriel au monde, se tient jusqu’au 5 avril. 6 500 exposants venus de 75 pays y sont représentés, 500 solutions innovantes de l’industrie 4.0 y sont exposées. 220 000 visiteurs sont attendus, dont un tiers venus de l’étranger, ainsi que 6,5 millions de contacts d’affaires.

Quand les idées deviennent des innovations

Les PME et l’industrie sont d’importants moteurs de la croissance et de l’emploi en Allemagne. Il est donc crucial d’assurer leur capacité à innover. Le ministère fédéral de l’Économie soutient la mise en œuvre de projets de recherche à travers des transferts de technologie, des initiatives, des programmes d’aide et des réseaux.

Sur le site de la foire, entreprises et institutions présentent leurs projets, soutenus par divers programmes et initiatives du ministère. Sous la devise « Aus Ideen werden Innovationen » (Quand les idées deviennent des innovations), tout l’éventail est proposé, de l’intelligence artificielle à la numérisation des processus de production en passant par l’électromobilité et l’énergie.

La Suède, pays partenaire de l’édition 2019

La Suède, partenaire de l’édition de cette année, se trouve actuellement à la 14e place des principaux marchés de vente des produits du génie mécanique allemand : de janvier à novembre 2018, le volume des exportations a atteint 3,2 milliards d’euros. Sur la même période, l’Allemagne a importé de Suède des machines pour une valeur de 1,8 milliard d’euros.

Quelque 900 entreprises allemandes sont actuellement répertoriées en Suède, employant au total 60 000 personnes pour un chiffre d’affaires annuel estimé à 37 milliards d’euros. Réciproquement, 1 250 entreprises suédoises sont présentes en Allemagne, avec près de 104 000 employés et un chiffre d’affaires annuel de 71,4 milliards d’euros.

Partager la publication