Dossier

Sommet sur le numérique à Dortmund

La souveraineté des données : une priorité absolue

Lors du Sommet sur le numérique organisé par le gouvernement fédéral à Dortmund, la chancelière fédérale Angela Merkel s’est prononcée en faveur de la souveraineté des données et de solutions européennes pour les infrastructures numériques. Le projet de cloud supranational Gaia-X a été présenté à cette occasion.

La chancelière fédérale Angela Merkel devant une maquette de « ville intelligente »

La chancelière Angela Merkel lors du Sommet sur le numérique : des solutions européennes pour les infrastructures numériques

Photo : Bundesregierung/Bergmann

Lors du sommet de cette année, la chancelière fédérale a lancé un appel pour que toutes nos valeurs s’appliquent également dans l’univers du numérique. Elle a notamment fait référence au monde du travail, à la santé et à l’éthique. « Bien évidemment, l’humanité de notre société doit également aller de soi dans le monde numérique », a déclaré la chancelière à Dortmund.

À l’avenir, les données seront tant des produits économiques qu’un bien social. À cet égard, Angela Merkel a mis en garde contre la dépendance vis-à-vis des grands groupes concernant le stockage et l’échange d’informations aussi sensibles. L’approche doit en effet plutôt être la suivante : « l’Europe peut tout faire, y compris développer et exploiter avec succès sa propre structure de données ».

Un cloud de données à l’échelon européen

La chancelière fédérale faisait ainsi référence au projet Gaia-X que le délégué du ministère fédéral de l’Économie et de l’Énergie à l’économie numérique Thomas Jarzombek a présenté lors du Sommet sur le numérique. Gaia-X est une infrastructure de données en réseau, autrement dit un cloud de données, déployée à l’échelle européenne. La République fédérale d’Allemagne doit être capable de garantir elle-même la souveraineté de ses données et pour cela, elle doit disposer de sa propre infrastructure de données, a indiqué M. Jarzombek. L’avantage de ce projet est son interopérabilité, en d’autres termes : si Gaia-X est pensée pour être une alternative aux fournisseurs américains et chinois, il s’agit néanmoins de maintenir l’interaction et la compatibilité de ces derniers avec le projet européen.

Façonner activement la mutation numérique

Le gouvernement fédéral souhaite façonner activement la mutation numérique et préparer de manière optimale la population aux changements qui en découlent. La stratégie numérique sert ainsi de guide pour la réalisation, ces prochaines années, de projets dans le domaine du numérique.

Le Sommet sur le numérique organisé par le gouvernement fédéral est la plateforme centrale de collaboration des milieux politiques, économiques, scientifiques et de la société civile pour la définition de la transition numérique. Le sommet 2019 est intitulé « PlattFORM DIE Zukunft » et souhaite donner des impulsions pour le développement et l’application de plateformes numériques. Cela englobe aussi explicitement les petits projets et les start-up.

Mots-clés