Un effort commun

MM. Heil, Spahn et Seehofer présentent la retraite de base Un effort commun

Succès commun de la coalition, les ministres fédéraux Hubertus Heil, Jens Spahn et Horst Seehofer ont présenté la décision du conseil des ministres fédéral concernant l’introduction d’une retraite de base. Cela rend le pays un peu plus juste et montre, comme l’a déclaré M. Heil, que « nous faisons ce que nous avons promis ».

Les ministres fédéraux Horst Seehofer, Hubertus Heil et Jens Spahn donnent une conférence de presse commune au ministère fédéral du Travail

Les ministres fédéraux Horst Seehofer, Hubertus Heil et Jens Spahn (de gauche à droite) : la retraite de base arrive

Photo : BMAS

Le ministre fédéral du Travail Hubertus Heil, le ministre fédéral de la Santé Jens Spahn et le ministère fédéral de l’Intérieur Horst Seehofer ont présenté lors d’une conférence de presse conjointe le projet de loi sur la retraite de base adopté en conseil des ministres fédéral. La retraite de base assurera dès janvier 2021 un surcroît de revenus à 1,3 million de retraités qui ont durement travaillé, a souligné M. Heil.

« Nous avons mis en place la retraite de base pour soulager le quotidien de la population. » Ce sont avant tout les femmes qui devraient profiter de la retraite de base, ainsi que de nombreuses personnes dans l’est de l’Allemagne.

Des solutions concrètes pour le quotidien

« Nous rendons hommage au labeur des personnes qui ont travaillé toute leur vie et gagné peu », a expliqué le ministre fédéral de la Santé Jens Spahn. La retraite de base parviendra de façon ciblée à ses destinataires. Selon le ministre, l’on a réussi à concevoir la retraite de base en évitant au mieux les formalités administratives. Il est important de reconnaître les problèmes que rencontrent les citoyens au quotidien et de proposer des solutions concrètes. Après de longues discussions, le gouvernement fédéral a tenu sa promesse avec cette décision concernant la retraite de base. Cette décision a montré le travail de la coalition : elle reconnaît les problèmes, en discute et les résout.

Ciblée et solidaire

« La retraite de base est une composante qui faisait encore défaut à notre État social », a déclaré le ministre fédéral de l’Intérieur Horst Seehofer. L’État social est marqué par le principe de solidarité, et la solidarité exige de soutenir les personnes qui ont longtemps travaillé, quand cela ne suffit pas après la vie professionnelle. Bien sûr, aménager une prestation de façon précise va de pair avec un certain effort. Mais à l’ère numérique, il ne devrait plus être question de lourdeur administrative. En matière de retraite de base, il s’agit du reste d’aider de façon très ciblée les personnes faisant partie d’une communauté solidaire, à savoir celle du régime de retraite.