Rencontre de haut niveau à la Chancellerie

Stratégie pour une hausse du nombre de travailleurs qualifiés

Lors d’une réunion à la Chancellerie, le gouvernement fédéral a convenu avec les associations professionnelles et les syndicats que des conditions de travail et un environnement social attractifs devaient permettre d’attirer davantage de travailleurs qualifiés en Allemagne.

Angela Merkel en compagnie du ministre fédéral des Finances Olaf Scholz lors de l’ouverture de la discussion menée avec les associations professionnelles et les syndicats à propos de la loi sur l’immigration de travailleurs qualifiés

La loi sur l’immigration de travailleurs qualifiés doit entrer en vigueur le 1er mars 2020

Photo : Bundesregierung/Steins

Au vu de la forte compétition mondiale pour la main-d’œuvre qualifiée, il est important que l’Allemagne apparaisse comme « un pays ouvert sur le monde et intéressé », a déclaré la chancelière Angela Merkel à l’issue de cette rencontre, durant laquelle il a de ce fait également été question de l’intégration et des conditions de travail.

Coopération entre l’économie et la politique

Dans une lettre d’intention, les participants à cette réunion se sont entre autres mis d’accord pour accélérer les procédures de visa et de reconnaissance. Les travailleurs qualifiés et leurs proches qui viennent en Allemagne devraient par ailleurs recevoir davantage de soutien des entreprises lorsqu’ils cherchent un logement ou font des démarches auprès des autorités.

Il convient cependant aussi d’exploiter pleinement le potentiel de travail national. « Il y a un grand nombre de dispositifs et de lois permettant de donner à chacun en Allemagne une chance d’avoir réellement un métier et un travail. Ayant à l’esprit le taux d’emploi des femmes, nous voulons améliorer les possibilités de concilier travail et famille », a annoncé la chancelière. Cela exige une coopération étroite entre l’économie, des syndicats, le gouvernement fédéral et les länder.

Le 1er mars 2020, la loi sur l’immigration de travailleurs qualifiés (Fachkräfteeinwanderungsgesetz) entrera en vigueur. Cette nouvelle loi constitue une base juridique pour l’immigration de travailleurs qualifiés en Allemagne et est destinée à faciliter la venue de travailleurs qualifiés et diplômés de pays tiers. Le gouvernement fédéral veut ainsi répondre au besoin croissant de travailleurs qualifiés actuel, qui ne peut être satisfait par la seule main-d’œuvre allemande et européenne.

Trouver des solutions ensemble

« L’un des plus grands défis pour notre économie est de combler le besoin de travailleurs qualifiés », avait déclaré le ministre fédéral de l’Économie Peter Altmaier en amont de cette rencontre. D’après la dernière enquête de l’Association des Chambres de commerce et d’industrie allemandes (DIHK), plus de 50 % des entreprises estiment que le plus grand risque qu’elles encourent est de ne pas trouver de main-d’œuvre qualifiée.

Éviter les formalités inutiles

« Notre but est de faire en sorte que les travailleurs qualifiés s’insèrent rapidement dans les entreprises où l’on a besoin d’eux. Nous voulons éviter les formalités inutiles, simplifier les procédures de reconnaissance, mieux équiper les services chargés de la délivrance des visas et dématérialiser les procédures de demande », a mis en avant le ministre fédéral du Travail Hubertus Heil.

En parallèle de la loi sur l’immigration de travailleurs qualifiés, le gouvernement fédéral s’est concentré sur l’élaboration de mesures supplémentaires pour encourager la venue de main-d’œuvre étrangère. Des informations complètes sur ce sujet sont disponibles en ligne pour les entreprises et les travailleurs sur le portail «  Make it in Germany ». L’ Agence allemande pour les professionnels de la santé et du soin (DeFa) fournit en outre une aide aux établissements de soins dans la procédure de recrutement du personnel étranger.