Renforcer ensemble les défenses de l’Europe

Réunion informelle des ministres européens de la Santé Renforcer ensemble les défenses de l’Europe

Renforcer l’autorité européenne de crise sanitaire, assurer la sécurité de l’approvisionnement en médicaments, trouver une voie commune dans la gestion des données des patients, autant de sujets sur lesquels le ministre fédéral de la Santé Jens Spahn s’est entretenu avec ses collègues européens.

Tri d’échantillons dans un laboratoire

La lutte commune contre la pandémie de Covid-19 est l’une des priorités de la présidence allemande du Conseil de l’UE

Photo : Getty Images/Lucas Ninno

« Nous devons renforcer ensemble les défenses de l’Europe », a déclaré le ministre fédéral de la Santé Jens Spahn jeudi à l’issue des consultations tenues avec ses homologues européens. La pandémie de Covid-19 a clairement montré l’importance d’une coopération et d’une coordination au sein de l’UE. Dans le cadre de sa présidence du Conseil de l’UE, l’Allemagne s’est fixé trois objectifs en matière de santé :

  • Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (CEPCM) doit être renforcé. L’objectif est de prendre des mesures, durant la présidence allemande du Conseil de l’UE, destinées à doter le CEPCM de davantage de compétences.
  • Garantir la sécurité de l’approvisionnement en médicaments constitue une autre priorité. La Commission européenne a annoncé qu’elle présenterait une stratégie pharmaceutique pour l’Europe, visant à relocaliser dans l’Union européenne la production de certains produits pharmaceutiques, selon M. Spahn.
  • La promotion de la recherche est une troisième priorité. Le ministre allemand a estimé qu’il fallait trouver une voie commune pour mieux gérer les données sur la santé. Une bonne utilisation de ces données peut apporter une valeur ajoutée à tous les citoyens de l’UE.

Le ministre fédéral de la Santé a souligné qu’il était important de faire avancer constamment ces thématiques. Après l’Allemagne, ce sera au tour du Portugal puis de la Slovénie d’assurer la présidence du Conseil de l’UE. Ensemble, les trois pays veulent donner des impulsions et les poursuivre. 

Pour plus d’informations sur la réunion informelle des ministres européens de la Santé, cliquez ici.