Surmonter les conséquences de la pandémie par l’investissement

Questions et réponses sur le budget fédéral 2021 Surmonter les conséquences de la pandémie par l’investissement

Pour contrer les conséquences de la pandémie de Covid-19, le gouvernement fédéral met en place une politique budgétaire responsable notamment en actualisant son programme d’avenir et de relance et en investissant massivement. C’est ce qui ressort du projet relatif au budget 2021 et au plan de financement allant jusqu’à 2024 décidé par le conseil des ministres fédéral.

Le diagramme circulaire présente la répartition des dépenses du projet de budget 2021 (Pour plus d’informations, une description détaillée est disponible sous l’image.)

Le  projet de budget prévoit un total de 413,4 milliards d’euros pour 2021

Afficher la description détaillée

Photo : Bundesregierung

Investir pour l’avenir, stabiliser l’économie et amorcer la relance. Tels sont les objectifs de la programmation financière pour les années qui viennent. « C’est un budget qui doit nous aider à surmonter la crise du coronavirus », a déclaré le ministre fédéral des Finances Olaf Scholz.

Quelle est l’ampleur du budget fédéral 2021 ?

Le budget fédéral 2021 représente 413,4 milliards d’euros au total, soit presque 19 % de moins que cette année mais 43 milliards de plus que ce qui avait été proposé au départ. En 2021 et jusqu’en 2024, le budget fédéral sera en effet déterminé par les répercussions considérables de la pandémie de Covid-19.

Voici un aperçu général de la programmation financière pour 2021 et les années suivantes :


Budget prévu
2020
Projet
2021
Plan financier
2022
Plan financier
2023
Plan financier
2024
Dépenses
en milliards d’euros
508,5
413,4
387,0
387,1
393,3
Recettes
en milliards d’euros
508,5
413,4
387,0
387,1
393,3
Montant net du recours à l’emprunt
en milliards d’euros
Part dépassant la règle du frein à l’endettement
217,8


118,7
96,2


86,2
10,5


---
6,7


---
5,2


---
Investissement
en milliards d’euros
71,3
55,2
48,0
48,0
48,0

Quelles sont les conséquences de la pandémie de Covid-19 sur le budget ?

Le gouvernement fédéral a réagi avec détermination à la crise du coronavirus et décidé d’aides de plusieurs milliards dans le cadre du programme d’avenir et de relance. Celles-ci doivent contribuer à pallier les répercussions directes de la pandémie, à assurer la prospérité et l’emploi et à amener une croissance économique durable. Ces mesures, qui sont en grande partie déjà mises en œuvre, seront prolongées et financées en 2021 et durant les années suivantes.

Quel budget est prévu pour l’investissement ?

Face aux conséquences de la pandémie de Covid-19, le gouvernement fédéral lance une vaste campagne d’investissement. Avec 55 milliards d’euros pour 2021 et environ 48 milliards par an jusqu’en 2024, les dépenses d’investissement sont bien plus élevées qu’avant la crise. Dans le même temps, les cotisations sociales doivent rester stables, et ce bien que les dépenses sociales aient connu une forte augmentation durant la pandémie.

Quelles priorités le gouvernement fédéral se fixe-t-il ?

L’objectif des investissements prévus est de poser les bases d’une croissance économique forte et durable, afin que l’Allemagne sorte de la crise rapidement et avec vigueur. C’est pourquoi en 2021 et dans les années qui suivent, d’importantes sommes seront consacrées aux infrastructures, en particulier aux routes, au réseau ferré et aux voies navigables.

La Fédération appuie également les Länder en matière de garde d’enfants et soutient l’éducation et la recherche. Les infrastructures numériques et la transition vers une économie respectueuse du climat sont aussi primordiales.

La programmation financière du gouvernement fédéral comprend en outre d’importants projets d’avenir : le développement de l’intelligence artificielle ainsi que le passage au numérique dans l’économie et le système éducatif, par exemple par la promotion des technologies quantiques et des technologies de communications d’avenir que sont la 5G et la future 6G.

Comment les dépenses sont-elles financées ?

L’exercice 2021 nécessite à nouveau un recours à l’endettement pour équilibrer les recettes et les dépenses budgétaires. Le gouvernement fédéral a ainsi souscrit des emprunts à hauteur de 96,2 milliards d’euros. Ce montant dépasse largement la limite d’endettement autorisée par la Loi fondamentale, ce qui n’est possible que lorsque la majorité des membres du Bundestag allemand reconnaît une situation d’urgence exceptionnelle. Le gouvernement fédéral ambitionne de pouvoir respecter à nouveau la règle du frein à l’endettement à partir de 2022.

Du projet gouvernemental à l’entrée en vigueur de la loi, comment le budget fédéral est-il mis en place ? Cliquez ici pour accéder à un bref résumé explicatif.