Un bon exemple de l’attractivité de l’Allemagne en tant que site d’IA

Visite virtuelle de la chancelière à Cyber Valley Un bon exemple de l’attractivité de l’Allemagne en tant que site d’IA

Située à Tübingen, au cœur du pays souabe, la Cyber Valley est le plus grand groupe de recherche européen dans le domaine de l’intelligence artificielle. Son grand atout : combiner un paysage de recherche fortement positionné avec des entreprises innovantes. Par vidéoconférence, la chancelière fédérale Angela Merkel s’est informée des derniers développements de la recherche sur l’IA et de leur transfert vers l’industrie.

Cyber Valley

Photo : Presse- und Informationsamt der Bundesregierung

La chancelière fédérale Angela Merkel a fait une visite virtuelle des laboratoires de développement et a pu se faire une idée de l’état de la recherche sur l’IA. La Cyber Valley est exemplaire de l’attractivité de l’Allemagne en tant que site d’IA, a déclaré la chancelière. Une table ronde avec des scientifiques et des entrepreneurs s’est penchée sur la meilleure manière de transférer les résultats de la recherche vers les entreprises.

L’IA est l’une des technologies clés du futur

L’intelligence artificielle est l’une des technologies clés les plus importantes pour le gouvernement fédéral, dont l’objectif est de faire de l’Allemagne un leader dans la recherche et l’application de l’intelligence artificielle. Les applications et modèles commerciaux innovants basés sur l’IA et « made in Germany » pourraient, à l’avenir, contribuer de manière significative à assurer la compétitivité de l’Allemagne, qui est déjà très bien placée dans de nombreux domaines de l’IA.

Avec la stratégie pour l’intelligence artificielle adoptée en novembre 2018, le gouvernement fédéral vise à faire de l’Allemagne un site de premier plan au niveau mondial dans le domaine de l’intelligence artificielle. Dans le cadre du Plan pour l’avenir adopté à la suite de la crise du coronavirus, le gouvernement fédéral a décidé de porter l’investissement de la Fédération dans l’intelligence artificielle de trois à cinq milliards d’euros d’ici 2025.

La recherche et l’industrie étroitement liées

L’excellence de la recherche et de l’enseignement, des conditions cadres attrayantes et une infrastructure informatique et d’IA de pointe doivent permettre à l’Allemagne de renforcer sa position en tant que site d’IA en comparaison internationale. Dans la région de Tübingen-Stuttgart, la Cyber Valley montre à quoi ce projet peut ressembler dans la réalité.

La Cyber Valley est le plus grand groupe de recherche européen dans le domaine de l’intelligence artificielle associant des partenaires issus de la science et de l’industrie. Le Land de Bade-Wurtemberg, la Société Max Planck avec l’Institut Max Planck pour les systèmes intelligents, les universités de Stuttgart et de Tübingen, la société Fraunhofer et un certain nombre d’entreprises - des start-ups aux multinationales – se retrouvent tous ici.

Le spectre de la recherche qui y est menée dans les domaines de l’apprentissage automatique, de la vision par ordinateur et de la robotique est large. Il va des nouveaux algorithmes numériques conçus pour rendre les machines d’apprentissage plus rapides et plus fiables, aux logiciels intelligents pour les voitures autopropulsées et les systèmes de guidage du trafic, en passant par les robots mous dont la conception s’inspire de la nature. Les applications médicales sont également d’une grande importance.

Mots-clés