Main dans la main pour une Europe forte

Le président français Emmanuel Macron à Berlin Main dans la main pour une Europe forte

L’Allemagne et la France œuvrent ensemble pour un ordre international juste, a déclaré le chancelier fédéral Olaf Scholz mardi lors de sa rencontre avec le président français Emmanuel Macron à Berlin. Dans le conflit entre la Russie et l’Ukraine, il a appelé à des « mesures claires qui contribuent à une désescalade ».

Scholz-Macron

Le chancelier fédéral Olaf Scholz et le président français Emmanuel Macron ont souligné mardi leur unité de vues sur les questions internationales

Photo : Bundesregierung/ Denzel

La visite du président français à la Chancellerie fédérale est « un signe de la solide amitié entre nos deux pays et de la concertation étroite entre la France et l’Allemagne sur toutes les questions importantes », a déclaré le chancelier fédéral Olaf Scholz avant l’entretien avec Emmanuel Macron mardi à Berlin.

Présidences du Conseil de l’UE et du G7

La France assure la présidence du Conseil de l’UE depuis le début de l’année, qui a également marqué le début de la présidence allemande du G7. « Il est bon que nous puissions réunir ces deux tâches et faire avancer nos dossiers ensemble », a déclaré M. Scholz.

Scholz-Macron

M. Scholz a salué la reprise des discussions en format « Normandie »

Photo : Bundesregierung/Denzel

Construire une Europe forte et souveraine

Le chancelier fédéral a ensuite abordé des priorités importantes partagées par les deux pays. Une Europe forte et souveraine ainsi qu’un ordre international juste font partie de celles-ci, tout comme l’engagement en faveur de la protection du climat et de la relance économique. En matière de politique étrangère, l’objectif est de parvenir à une plus grande capacité d’action.
Il s’agit également de poursuivre la lutte contre la pandémie de coronavirus et de renforcer la santé mondiale, a affirmé M. Scholz. « La France et l’Allemagne travailleront main dans la main sur ces questions et nous profiterons de nos deux présidences pour cela », a promis le chancelier.

Emmanuel Macron , 44 ans, est président de la République française depuis mai 2017. Des élections présidentielles auront lieu en avril 2022 en France. Le chef d’État est élu pour un mandat de cinq ans.

Ukraine/Russie : « des mesures claires » sont nécessaires pour parvenir à une désescalade

Des conceptions communes de l’état de droit et la démocratie sont un élément fédérateur en Europe, a poursuivi le chancelier. Une action commune est également requise au regard de la « situation actuellement très difficile le long de la frontière entre l’Ukraine et la Russie », a-t-il ajouté. De nombreuses troupes russes y sont stationnées, ce qui signifie qu’il faut tout mettre en œuvre pour parvenir à une désescalade de la situation, selon M. Scholz. « Des mesures claires » allant dans ce sens sont donc également attendues de la Russie, a clairement indiqué le chancelier fédéral.

Il y a un consensus sur le fait qu’une agression militaire aurait de graves conséquences. M. Scholz a salué la coopération sous différents formats, par exemple dans le cadre de l’UE, de l’OTAN et de l’OSCE et en format Normandie. « Ce qui est bien, c’est que l’on dialogue », a résumé le chancelier.

Scholz-Macron

MM. Scholz et Macron ont appelé à une désescalade dans le conflit entre l’Ukraine et la Russie

Photo : Bundesregierung/ Denzel