Renforcer le partenariat entre l’Afrique et l’UE

Questions et réponses Renforcer le partenariat entre l’Afrique et l’UE

Le 9 décembre, la chancelière fédérale Angela Merkel participera à une visioconférence entre les dirigeants de l’Union européenne et les représentants de l’Union africaine dans le cadre de la présidence allemande du Conseil de l’UE. Quels sont les liens entre l’UE et l’Afrique ? Ce qu’il faut savoir sur les relations africano-européennes.

Comment fonctionne la coopération politique entre l’UE et l’Afrique ?

L’UE échange régulièrement avec les chefs d’État et de gouvernement africains. Tous les trois ans environ, une réunion a lieu entre l’UE et l’Union africaine (UA). Appelé sommet UE-UA, ce format a été créé en 2007 afin de renforcer la coopération entre ces deux organisations. Celle-ci se traduit par exemple par la signature d’accords ou la définition d’une stratégie commune. Le dernier sommet UE-UA s’est tenu en 2017 à Abidjan en Côte d’Ivoire.

L’Union africaine est la plus importante des organisations d’États africains. Elle a été fondée en 2002 et son siège se trouve à Addis-Abeba, la capitale de l’Éthiopie. Avec ses 55 membres, elle regroupe l’ensemble du continent. L’UA s’engage en faveur de la coopération politique, économique et sociale en Afrique.

Pourquoi la coopération entre l’UE et l’Afrique est-elle si importante ?

L’Union européenne et les États africains sont des partenaires importants en raison de leur proximité culturelle, historique et géographique. Il convient de souligner en particulier leurs liens économiques : l’UE est en effet le premier partenaire commercial de l’Afrique. En 2019, le montant total des biens échangés entre ces deux acteurs économiques s’élevait à 282 milliards d’euros. Un quart des importations africaines proviennent de l’UE, ce qui représente 145 milliards d’euros. Inversement, 26 % des exportations africaines, soit 136 milliards d’euros, sont destinés à l’UE. L’Afrique n’entretient autant de relations commerciales avec aucune autre région du monde. 

Quelles sont les priorités de la stratégie UE-Afrique ?

L’UE souhaite intensifier son partenariat avec l’Afrique. Les priorités thématiques seront le changement climatique, le développement durable, la numérisation, la paix et la sécurité ainsi que la migration. Ces cinq sujets seront donc également au cœur de la stratégie UE-Afrique qui doit être adoptée lors du prochain sommet UE-UA. La dernière stratégie UE-Afrique date de 2007.

Le 9 décembre, la chancelière fédérale Angela Merkel participera à une réunion virtuelle des dirigeants de l’UE et de l’UA en cercle restreint : à l’invitation du président du Conseil européen Charles Michel, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité Josep Borrell échangeront avec des représentants de l’Union africaine. Le sommet UE-UA prévu ayant été reporté en raison de la pandémie, il s’agit d’une rencontre intermédiaire plus réduite.

Quels sont les accords économiques entre l’Afrique et l’UE ?

Récemment, l’Union européenne et les États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (également nommés pays ACP) ont conclu un nouvel accord de partenariat qui remplacera l’accord de Cotonou. Cet accord « post-Cotonou » doit contribuer à la lutte contre la pauvreté, au développement durable ainsi qu’au renforcement de la coopération en matière de migration, de protection du climat et d’éducation. Parmi les 79 pays ACP, 48 sont situés en Afrique subsaharienne.

Comment l’UE soutient-elle l’Afrique dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 ?

L’UE a pris diverses mesures pour soutenir ses pays partenaires dans la lutte contre la pandémie. Dans le cadre du programme « équipe d’Europe » (Team Europe), les institutions et les États membres de l’UE ont débloqué des fonds à hauteur de 36 milliards d’euros pour les pays partenaires particulièrement menacés par la pandémie de Covid-19. Environ 10 milliards sont destinés aux pays africains. En août, un demi-million de tests de la Covid-19 ont par exemple pu être envoyés en Afrique grâce à ce programme.

L’Union européenne est l’un des premiers donateurs au monde s’engageant pour un accès équitable à des vaccins contre la Covid-19 à des prix abordables, ce qui bénéficiera à de nombreux pays d’Afrique.