Que fait l’UE pour l’Ukraine ?

Assistance à l’Ukraine Que fait l’UE pour l’Ukraine ?

La réaction de l’Union européenne à la guerre en Ukraine a été rapide, forte et déterminée. Dès le début de l’invasion, l’UE a imposé des sanctions massives, mis en place des dispositifs d’assistance de grande envergure et ficelé un train de mesures d’aide d’un montant important. En voici un récapitulatif.

L’UE soutient l’Ukraine, a mis en place des dispositifs d’assistance de grande envergure et ficelé un train de mesures d’aide d’un montant important.

L’UE soutient l’Ukraine, a mis en place des dispositifs d’assistance de grande envergure et ficelé un train de mesures d’aide d’un montant important.

Photo : EU/Lukasz Kobus

L’UE adopte des sanctions

Avec ses partenaires internationaux, l’Union européenne a décidé de prendre des sanctions massives à l’encontre de la Russie. Ces sanctions, dont l’objectif est d’affaiblir fortement l’économie russe et les élites politiques, produisent déjà des effets. Les domaines concernés sont les suivants :

  • Le secteur financier
  • Le secteur de l’énergie
  • Le secteur des transports
  • L’industrie
  • La délivrance de visas
  • Des mesures restrictives individuelles à l’encontre de personnes et d’entités

Plus d’informations sur les sanctions à l’encontre de la Russie

L’UE livre des armes défensives

Dans une volte-face historique, l’Union européenne livre, pour la première fois, des armes à une région en crise.

Un train de sanctions adopté par l’UE le 27 février prévoit le financement de livraisons directes d’armes à hauteur de 450 millions d’euros et une enveloppe de 50 millions d’euros pour du matériel, sous la forme, par exemple, de carburant et d’équipements de protection.

À l’heure qu’il est, une augmentation de 500 millions d’euros de l’aide militaire apportée à l’Ukraine par l’UE est à l’étude.

L’UE fournit une aide humanitaire

Afin de permettre à l’Ukraine de surmonter les conséquences humanitaires tragiques de cette guerre à la fois sur son territoire et en dehors, l’Union européenne débloque au moins 500 millions sur son budget. L’UE a déjà alloué 90 millions d’euros au titre de l’aide d’urgence, sur lesquels 85 millions sont revenus à l’Ukraine et 5 millions au Moldova.

Ce soutien financier a pour but de répondre aux besoins élémentaires tels que l’alimentation, l’approvisionnement en eau et l’aide médicale.

L’UE décide d’accueillir les réfugiés de guerre rapidement et sans formalités

Les ministres européens de l’Intérieur ont décidé à l’unanimité d’activer la directive sur la protection temporaire des réfugiés de guerre. Ce statut de protection implique :

  • Une autorisation de séjour pendant une durée pouvant aller jusqu’à trois ans ; aucune demande d’asile n’est nécessaire
  • L’accès au marché du travail conformément à la politique de l’emploi des États membres
  • L’accès au logement
  • Le droit à des prestations sociales
  • Une aide médicale ou autre
  • L’accès à l’école pour les enfants et les jeunes.

L’UE active le mécanisme de protection civile de l’UE

La Commission européenne coordonne la fourniture de matériel médical et de moyens de protection civile mis à disposition par les États membres de l’UE.

Concrètement, cela signifie qu’en Ukraine et dans ses pays limitrophes, la Pologne, la Slovaquie et le Moldova, des véhicules, équipements médicaux, tentes, couvertures et sacs de couchage seront fournis par millions aux personnes dans le besoin.

Une large part de cette aide matérielle provient de la réserve rescEU, une réserve de ressources introduite par l’UE et mobilisable en cas d’urgence.

Qu’est-ce que le mécanisme de protection civile de l’UE ?
Le mécanisme de protection civile de l’UE a été mis en place par l’Union européenne. Il a pour objectif de renforcer la coopération entre les États membres en réaction aux catastrophes. L’activation du mécanisme consécutive à la guerre d’agression contre l’Ukraine est la plus importante à ce jour.

L’UE contribue à la gestion des frontières

La Commission européenne essaie aussi de participer aux opérations de façon extrêmement ciblée, dans le but de garantir l’efficacité et la sécurité de la gestion des frontières. Les agences européennes soutiennent par ailleurs les États membres en mettant à leur disposition du personnel et des compétences techniques afin de réduire les délais et de maintenir un niveau de sécurité élevé.

L’UE soutient les capacités d’accueil de ses États membres

L’Union européenne soutient, par un large éventail de mesures importantes, ses États membres dans le contexte de l’accueil des réfugiés de guerre.

  • La Commission européenne a mis en place une plateforme de solidarité permettant aux États membres d’échanger des informations sur leurs capacités d’accueil.
  • Des informations destinées aux réfugiés de guerre ayant fui l’Ukraine sont publiées sur différents sites web de l’UE. Elles concernent par exemple la procédure d’accueil, les prestations sociales, etc.
  • Les États membres de l’UE peuvent par ailleurs obtenir auprès des fonds européens pour la période 2021-2027 des moyens financiers supplémentaires importants afin de garantir la mise en place de centres d’accueil adaptés.

Autres mesures d’aide aux réfugiés de guerre en Europe

  • Le programme CARE de l’UE a pour but d’aider les réfugiés de guerre ukrainiens en mobilisant différents fonds européens : cela permettra de garantir des investissements importants dans l’éducation, l’emploi, le logement et de fournir une assistance matérielle de base.
  • Une enveloppe de quelque 10 milliards d’euros a d’ores et déjà été allouée au titre du fonds de relance (REACT-EU).

L’Ukraine a déjà bénéficié d’une aide financière de l’UE

Par le passé, l’UE a déjà fourni une assistance financière importante à l’Ukraine sous la forme de crédits à taux réduits et de subventions. Depuis 2014, l’UE et les institutions financières européennes ont accordé à l’Ukraine plus de 17 milliards d’euros sous la forme de subventions et de prêts.

Par ailleurs, pendant la période 2021-2021,

  • les États membres de l’UE ont débloqué 350 millions d’euros au titre de l’aide humanitaire,
  • plus d’un milliard d’euros ont été fournis dans le cadre de l’aide d’urgence de l’UE et de l’aide à la reconstruction rapide,
  • la Commission européenne a elle aussi alloué 193 millions d’euros au titre de l’aide humanitaire.