Actualités

Prix Nobel de la paix 2017

Pour un monde sans armes nucléaires

La porte-parole adjointe du gouvernement fédéral Ulrike Demmer a félicité la « Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires ». Le gouvernement fédéral soutient l’objectif d’un monde sans armes nucléaires. Le dialogue et la négociation sont « la seule voie juste pour avancer dans ce domaine », a affirmé la porte-parole.

« Le gouvernement fédéral soutient l’objectif d’un monde sans armes nucléaires et félicite le comité Nobel pour ce choix, ainsi que la Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires pour sa récompense », a fait savoir Mme Demmer lors de la conférence de presse qui a suivi l’annonce de la décision d’Oslo.

Objectif : « Global Zero »

Le gouvernement fédéral, comme ses prédécesseurs, est « fermement attaché à l’objectif du " Global Zero " (zéro absolu), c’est-à-dire à une renonciation totale aux armes nucléaires », a déclaré Mme Demmer. Il en est convenu ainsi dans l’actuel accord de coalition. La porte-parole adjointe a souligné que le gouvernement fédéral s’entendait sur ce point avec de nombreux partenaires de l’Union européenne, au sein de l’OTAN et au-delà.

Les armes nucléaires restent cependant considérées par certains pays comme un moyen d’affrontement militaire. « Tant que cela durera et que l’Allemagne et l’Europe s’en trouveront également menacées, la nécessité de maintenir une dissuasion nucléaire continuera d’exister. Celle-ci est garantie par l’OTAN », selon Mme Demmer.

La Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires (ICAN) lutte pour la suppression de toutes les armes nucléaires au moyen d’un traité contraignant. Ces dernières années, l’ICAN s’est engagée en faveur de l’implication et de la coopération dans les négociations des Nations Unies pour un traité d’interdiction des armes nucléaires. C’est en 2007 que des médecins de l’IPPNW (association internationale de médecins pour la prévention de la guerre nucléaire et autres organisations) avaient créé cette campagne à Melbourne.

Le dialogue est la voie juste

Dans le domaine spécifique du désarmement nucléaire, le gouvernement fédéral s’est engagé ces dernières années de façon intensive en faveur de progrès concrets et vérifiables sur la base du traité de non-prolifération. « Nous pensons que le dialogue, la concertation et la négociation avec les États dotés d’armes nucléaires constituent la seule voie juste pour avancer dans ce domaine », a affirmé Mme Demmer.

Le prix Nobel de la paix est décerné depuis 1901 le 10 décembre de chaque année, jour anniversaire de la mort d’Alfred Nobel, à Oslo. À l’instar des autres prix, il est doté de neuf millions de couronnes suédoises (soit environ 940 000 euros).