Renforcer la transparence et la participation

Partenariat pour un gouvernement ouvert Renforcer la transparence et la participation

Renforcer la souveraineté numérique de l’administration publique en mettant en place une plateforme commune pour le développement de logiciels libres. Faciliter l’accès aux informations sur les marchés publics. Ce ne sont là que deux exemples de « gouvernement ouvert ». Afin de renforcer la transparence de l’action gouvernementale et d’impliquer davantage les citoyennes et les citoyens, le conseil des ministres fédéral a adopté un nouveau plan d’action.

Logo du Open Government Partnership

Aux niveaux national et international, l’Allemagne encourage une action gouvernementale et publique ouverte.

Photo : Open Government Partnership

Mercredi, dans le cadre de la participation de l’Allemagne au Partenariat pour un gouvernement ouvert (Open Government Partnership), le conseil des ministres fédéral a adopté le troisième Plan d’action national pour la période 2021-2023.

Au total, le Plan d’action comprend onze engagements des ministères fédéraux, dont certains ont déjà été pris en concertation avec plusieurs Länder, dans un contexte d’élargissement du discours sur une action gouvernementale et publique ouverte à d’autres domaines politiques.

Il est notamment prévu

  • d’améliorer l’accès au droit fédéral (p. ex. aux dispositions administratives et arrêtés)
  • de publier en open data des informations du rapport sur l’intégrité
  • de permettre un accès centralisé aux données sur les marchés publics
  • de mettre en place une plateforme commune pour le développement de logiciels libres dans l’administration
  • d’associer les citoyennes et les citoyens à la réflexion sur la façon de mieux ancrer l’objectif de développement durable de l’Unesco dans le système éducatif
  • de pérenniser les processus environnementaux des parties prenantes concernant les micropolluants (tels que les résidus de produits pharmaceutiques ou phytosanitaires)
  • de mettre en place un centre national de surveillance de la biodiversité.

Qu’est-ce que le PGO ?

Le PGO, Partenariat pour un gouvernement ouvert (en anglais, OGP-Open Government Partnership) est un groupement de 78 États qui, pour répondre aux défis sociétaux, s’engagent en faveur de la transparence et de la participation, de la lutte contre la corruption et de l’utilisation des nouvelles technologies. Il repose notamment sur l’échange d’expériences et sur l’élaboration régulière de plans d’action nationaux en concertation avec la société civile.

Depuis décembre 2016, l’Allemagne participe au PGO par lequel elle soutient, aux niveaux national et international, une action gouvernementale et publique ouverte, autrement dit un « gouvernement ouvert ». Depuis octobre 2019, l’Allemagne siège par ailleurs au Comité directeur de l’organisation, contribuant ainsi activement à la gouvernance du Partenariat.

Arrivée au terme de cette législature et malgré ou plutôt à cause de la pandémie de Covid-19, l’Allemagne montre une fois de plus l’ampleur et la diversité des projets que permet un « gouvernement ouvert ».

Pour de plus amples informations sur le gouvernement ouvert et sur le PGO, veuillez consulter le site internet  Open Government Deutschland (en anglais). Vous pourrez y télécharger un aperçu du Plan d’action.