« L’Allemagne et l’Espagne sont des amies proches »

Visite du chancelier fédéral en Espagne « L’Allemagne et l’Espagne sont des amies proches »

L’Allemagne et l’Espagne sont unies par l’objectif d’une Europe souveraine fondée sur des valeurs claires pour l’ordre international, a souligné le chancelier fédéral Olaf Scholz lors de sa rencontre avec le premier ministre espagnol Pedro Sanchez. Préoccupé par la situation à la frontière russo-ukrainienne, le chancelier a mis en garde contre une escalade militaire.

Accueil du chancelier fédéral Olaf Scholz par le premier ministre espagnol Pedro Sanchez

Le chancelier fédéral Olaf Scholz rencontre le premier ministre espagnol Pedro Sanchez.

Photo : Bundesregierung/Bergmann

Lors d’une conférence de presse commune à l’issue de sa rencontre de lundi, à Madrid, avec le premier ministre espagnol Pedro Sanchez, Olaf Scholz a fait remarquer que son voyage en Espagne était placé sous le signe d’excellentes relations entre les deux pays. « L’Allemagne et l’Espagne sont des amies proches », a ajouté le chancelier.

Une situation « extrêmement grave » à la frontière russo-ukrainienne

Les crises dans le voisinage européen, et plus particulièrement la situation à la frontière russo-ukrainienne, jugée préoccupante et « extrêmement grave », ont été évoquées. On attend de la Russie des « mesures claires » en direction d’une désescalade.

Comme l’a rappelé M. Scholz, « une agression militaire de l’Ukraine aurait de graves répercussions politiques mais aussi économiques ». Ce qui compte à présent, c’est de tout mettre en œuvre pour éviter une telle évolution qui, au final, ne pourrait qu’être préjudiciable à toutes les parties. Des formats de discussion tels que le Conseil OTAN-Russie et le format Normandie pourraient contribuer à désamorcer la situation. L’Espagne et l’Allemagne travailleront de concert en ce sens, a-t-il relevé.

Des projets de consultations intergouvernementales

L’Allemagne et l’Espagne ont par ailleurs décidé d’organiser prochainement des consultations intergouvernementales et, ainsi, de renforcer encore leurs relations bilatérales, a expliqué Olaf Scholz, insistant sur les efforts déployés en arrière-plan par les équipes des deux pays afin que ces consultations puissent se dérouler « sous peu, rapidement et avec succès ».

Un ordre international fondé sur des valeurs

L’Allemagne et l’Espagne sont unies par l’objectif d’une Europe souveraine et d’un ordre international fondé sur des valeurs. Ensemble, elles mettront tout en œuvre pour préserver la souveraineté européenne à laquelle participe la reprise économique, au même titre que la protection du climat et la politique de sécurité européenne. « Je me félicite que nous puissions toujours compter sur l’Espagne », a insisté Olaf Scholz. Dans ce contexte, il a précisé que l’Espagne organisera le sommet de l’OTAN de cette année.

L’urgence de la transformation écologique

La question de la transformation écologique a également été abordée. Le chancelier a rendu hommage aux grandes ambitions des deux pays sur le plan du développement des énergies renouvelables. Selon lui, l’objectif doit être la mise en place d’un bon réseau européen de connexions favorisant l’utilisation des énergies renouvelables.