La France proclame son attachement à l’Europe

Angela Merkel félicite Emmanuel Macron La France proclame son attachement à l’Europe

La chancelière fédérale a félicité Emmanuel Macron pour sa victoire à l’élection présidentielle en France. Elle estime que le choix des électeurs français représente un engagement sans équivoque en faveur de l’Europe. Le chef de la diplomatie allemande, Sigmar Gabriel, a dit pour sa part que c’était un bon jour pour la France et pour l’Europe.

Au cours d’un entretien téléphonique, la chancelière fédérale a félicité Emmanuel Macron pour sa victoire à l’élection présidentielle en France et annoncé une coopération empreinte de confiance. « La chancelière fédérale se réjouit à la perspective de collaborer avec le nouveau président français dans l’esprit de l’amitié franco-allemande de tout temps étroite », a déclaré le porte-parole du gouvernement fédéral, Steffen Seibert.

Angela Merkel a salué la position tout en faveur d’une Union européenne unie et ouverte au monde adoptée par Emmanuel Macron durant la campagne électorale. Le choix exprimé par les électeurs français est donc aussi un engagement sans équivoque en faveur de l’Europe, a fait savoir le porte-parole allemand au nom de la chancelière.

Un partenariat important avec la France

Le partenariat avec la France « est, était et reste un pilier central de la politique allemande », a-t-il ajouté pendant la conférence de presse gouvernementale. Le gouvernement fédéral souhaite mener une bonne coopération avec le président français et sa future équipe.

Cette coopération franco-allemande s’appuiera sur ce que les 27 États membres restants de l’UE ont décidé à Rome, fin mars, lors du 60e anniversaire des traités de Rome. « Nous voulons une Europe sûre, nous voulons une Europe protectrice, nous voulons une Europe sociale, nous voulons une Europe économiquement forte », a souligné M. Seibert, avant de préciser : « Ce sont les bases sur lesquelles repose le travail effectué en commun au sein de l’Union européenne. »

Lundi soir, la chancelière fédérale Angela Merkel reçoit le président sortant, François Hollande, à la Chancellerie fédérale.

Miser sur l’Europe

Le ministre fédéral des Affaires étrangères, Sigmar Gabriel, a également félicité Emmanuel Macron, tout en demandant à l’Allemagne de soutenir le nouveau président. « Il nous a montré à tous qu’il est possible de résister, en adoptant une position claire et un langage sans ambiguïté, aux adversaires de l’Europe et aux nationalistes, aux populistes et à ceux qui donnent des réponses simples. Cela vaut la peine de miser sur l’Europe ! », a-t-il déclaré.

Le ministre fédéral de la Justice, Heiko Maas, a lui aussi exprimé ses félicitations en soulignant que les Français avaient fait le choix de la liberté, de l’égalité, de la fraternité et d’un avenir européen.

Renforcer la zone euro

Le ministre fédéral des Finances, Wolfgang Schäuble, se réjouit également pour sa part de la victoire d’Emmanuel Macron, a communiqué la porte-parole de son ministère dans le cadre de la conférence de presse gouvernementale. M. Schäuble se fait une joie de coopérer avec le futur gouvernement français. Il y aura de nombreux sujets communs à aborder, dont, bien entendu, le renforcement de la zone euro tant du point de vue économique qu’en ce qui concerne les structures, en d’autres termes la « gouvernance » de la zone euro, a-t-il conclu.