L’Allemagne atteint son objectif climatique

Rapport sur la protection du climat en conseil des ministres fédéral L’Allemagne atteint son objectif climatique

Le conseil des ministres fédéral a adopté le rapport 2015 sur la protection du climat. Tous les ans, le gouvernement fédéral publie ce rapport, qui repose sur un suivi régulier, pour rendre compte de l'état d'avancement de la mise en œuvre du Programme d'action pour la protection du climat.

« Ce gouvernement a tenu ses promesses », a déclaré la ministre fédérale de l'Environnement Barbara Hendricks il y a quelques jours au Bundestag. « Nous avions dit que nous ne pourrions atteindre notre objectif de 2020, à savoir réduire d'au moins 40 % les émissions de CO2, que si nous obtenions de meilleurs résultats que jusqu'ici. C'est ce que nous avons fait grâce au Programme d'action pour la protection du climat et au lancement de 100 mesures supplémentaires. »

En décembre de l'année dernière, le gouvernement fédéral a adopté le Programme d'action pour la protection du climat 2020, qui comprend plus de 100 mesures. Il vise à garantir que l'Allemagne atteigne son objectif de réduire d'au moins 40 % les émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2020 par rapport à 1990. Sans ce programme, il aurait manqué à l'Allemagne de 5 à 8 points de pourcentage pour réaliser cet objectif.

Le programme permet par ailleurs à l'Allemagne d'éviter le rejet de 62 à 78 millions de tonnes de gaz à effet de serre d'ici à 2020. Pour cela, il est impératif de diminuer les émissions de gaz à effet de serre dans de nombreux domaines tels que l'industrie, l'agriculture, la gestion des déchets mais aussi les transports, le secteur de la construction et de l'habitat et les centrales.

Transition vers la décarbonisation

L'on constate globalement une évolution positive, a également déclaré le secrétaire d'État du ministère fédéral de l'Environnement Jochen Flasbarth lors d'un événement organisé par l'Office de presse et d’information du gouvernement fédéral.

Le ministère fédéral de l'Économie a créé les bases nécessaires à cette fin : des centrales thermiques au charbon fournissant 2,7 gigawatts seront intégrées à la réserve de capacité, puis fermées. Selon le ministère fédéral de l'Environnement, cette mesure ouvre la voie à la sortie ordonnée de la production d'électricité à partir du charbon, a affirmé M. Flasbarth.

Surveillance de la mise en œuvre du Programme d'action

Concernant l'application du Programme d'action, le gouvernement fédéral mise sur un suivi régulier, accompagné d'un rapport annuel sur la protection du climat, ainsi que sur la participation de tous les acteurs, à savoir les Länder, les communes, les groupes sociaux et les associations.

Le gouvernement a lancé le groupe d'action pour la protection du climat (Aktionsbündnis Klimaschutz), de concert avec des représentants de la société civile. Il doit aider à la mise en œuvre du Programme d'action pour la protection du climat 2020, l'objectif étant de trouver des solutions communes qui seront portées par l'ensemble de la société.

En plus du budget du ministère fédéral de l'Environnement, des fonds du programme d'investissements d'avenir issus du budget supplémentaire 2015 sont fournis pour mettre en œuvre le Programme d'action pour la protection du climat : cela représente 450 millions d'euros pour les trois prochaines années. Cela doit notamment permettre aux communes d'investir dans des projets de protection climatique mais également de développer la protection du climat au sein des entreprises, en particulier les PME et l'artisanat. Cela contribuera fortement à ce que l'Allemagne atteigne ses objectifs climatiques.

Fort potentiel en matière d'efficacité énergétique

Une meilleure efficacité énergétique des bâtiments devrait suffire à elle seule à éviter le rejet de 25 à 30 millions de tonnes d'émissions de gaz à effet de serre. La manière dont ce fort potentiel doit être concrètement utilisé est décrite dans le plan d'action national pour l'efficacité énergétique également adopté fin 2014.

Il est ainsi prévu que la Kreditanstalt für Wiederaufbau (KfW – Institut de crédit pour la reconstruction), qui est une banque de la Fédération, promeuve davantage l'assainissement des bâtiments. La KfW octroie des crédits à taux réduit et des subventions pour financer des mesures d'assainissement permettant de réduire la consommation énergétique d'une maison. Il est également question d'accorder des avantages fiscaux pour les mesures d'efficacité énergétique des bâtiments. Les conseils en énergie seront également améliorés et développés.

Mots-clés