Un partenariat énergétique élargi à fort potentiel

Visite du premier ministre norvégien à Berlin Un partenariat énergétique élargi à fort potentiel

Le chancelier fédéral Olaf Scholz a reçu le premier ministre norvégien Jonas Gahr Støre à Berlin. « Nous apprécions la fiabilité du fournisseur de gaz naturel qu’est la Norvège », a souligné le chancelier qui espère pour l’avenir « un partenariat énergétique élargi, amélioré et plus approfondi avec la Norvège ».

Kanzler Scholz beim Weltwirtschaftsforum

Le chancelier fédéral Olaf Scholz rencontre le premier ministre norvégien Jonas Gahr Støre à Berlin.

Photo : Presse- und Informationsamt der Bundesregierung

« La Norvège et l’Allemagne sont de proches partenaires à l’intérieur de l’Espace économique européen, de même que des alliés au sein de l’OTAN. Nos visions du monde sont très similaires, et nos approches le sont aussi ». C’est en ces termes que le chancelier fédéral Olaf Scholz a salué les relations entre les deux pays lors de la visite, mercredi, du premier ministre norvégien Jonas Gahr Støre à la Chancellerie fédérale à Berlin.

Confrontées à des crises internationales, l’Allemagne et la Norvège tablent sur « un discours clair, quand il le faut, et la diplomatie, autant que faire se peut », a poursuivi le chancelier.

Énergie : un grand potentiel de coopération

Le chancelier fédéral a également mentionné le rôle majeur de la Norvège en tant que partenaire dans le domaine de la politique énergétique et économique : « Nous apprécions la fiabilité du fournisseur de gaz naturel qu’est la Norvège. »

Poursuivant l’objectif d’atteindre la neutralité climatique d’ici 2045, l’Allemagne s’est attelée à une « tâche colossale ». C’est pourquoi le chancelier voit un « très grand potentiel de coopération à l’avenir » et espère « un partenariat énergétique élargi, amélioré et plus approfondi avec la Norvège ». Des domaines tels que la production d’hydrogène vert offrent des perspectives de collaboration fructueuses.

La lutte contre la pandémie de Covid-19 demeure prioritaire

Sur le plan de la politique de sécurité, la situation en Ukraine et dans sa région, de même que la poursuite des relations avec la Russie, demeurent pour l’heure préoccupantes, a ajouté le chancelier qui s’est récemment entretenu sur le sujet avec le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg.

Pour les gouvernements des deux pays, la lutte mondiale contre le changement climatique, pour la protection de l’environnement et la santé mondiale, notamment le combat contre la pandémie de Covid-19, sont prioritaires. Ces sujets font l’objet d’une coopération étroite, des initiatives importantes ayant déjà été lancées avec la Norvège. Olaf Scholz a ainsi mentionné le dispositif international de vaccination COVAX auquel la Norvège apporte une contribution « tout à fait remarquable ».

Depuis octobre 2021, Jonas Gahr Støre est ministre d’État, puisque tel est le titre officiel du chef de gouvernement (premier ministre) du Royaume de Norvège. Âgé de 61 ans, il a rencontré, lors de ce premier déplacement officiel, le chancelier fédéral Olaf Scholz, après avoir été reçu par le président fédéral Frank-Walter Steinmeier au château de Bellevue.