Jeter les bases de la reconstruction économique

Le chancelier fédéral inaugure le Forum économique germano-ukrainien Jeter les bases de la reconstruction économique

Soutenir l’Ukraine aussi longtemps que nécessaire, telle est la promesse faite par le chancelier fédéral Olaf Scholz lors de l’inauguration du 5e Forum économique germano-ukrainien à Berlin. Les discussions menées ont porté sur la manière d’impliquer l’économie allemande dans la reconstruction de l’Ukraine.

Le chancelier fédéral Olaf Scholz et Denys Chmyhal, le premier ministre de l’Ukraine, dans le cadre du Forum économique germano-ukrainien

Le chancelier en est convaincu : « Notre rencontre d’aujourd’hui peut être le début d’un partenariat économique et pour la transformation entre nos deux pays. »

Photo : Gouvernement fédéral/Schmitz

La reconstruction de l’Ukraine est une tâche pour plusieurs générations, selon Olaf Scholz. Aucun pays, aucun donateur, aucune institution internationale ne peut assumer cette tâche seul, a-t-il ajouté. Il faut à présent jeter ensemble les bases en ce sens, a déclaré le chancelier fédéral lors de l’inauguration du 5e Forum économique germano-ukrainien, à Berlin. Il a fait référence à la conférence internationale d’experts qui débat le 25 octobre à Berlin de la reconstruction de l’Ukraine, à l’invitation de la présidence allemande du G7 et de la Commission européenne.

L’objectif est de mobiliser ensemble le soutien international dont l’Ukraine a besoin de toute urgence. Plus cette mobilisation sera coordonnée et transparente, plus grande sera la volonté d’aider à l’échelle internationale et plus nombreuses seront les entreprises privées à investir dans la reconstruction de l’Ukraine, selon le chancelier.

L’Ukraine fait partie de la famille européenne

Le 23 juin, la décision a été prise en Conseil européen d’accorder le statut de pays candidat à l’Ukraine. Celle-ci fait partie de la famille européenne et doit également faire partie de l’Union européenne, a déclaré M. Scholz.

Cette décision envoie également le message suivant aux investisseurs privés : quiconque investit aujourd’hui dans la reconstruction de l’Ukraine investit dans un futur pays membre de l’UE qui fera partie de la communauté de droit européenne et du marché unique. 

Renforcer les liens entre le commerce et l’économie, et maintenir le niveau de prise en charge en matière de santé, cela signifie, dans la perspective de reconstruction de l’Ukraine, bâtir dès à présent le secteur de la logistique et des transports ainsi que les infrastructures de transport de manière que l’Ukraine soit entièrement intégrée au marché unique européen. Il s’agit de garder ouvertes les voies d’exportation pour les produits ukrainiens. Les entreprises ukrainiennes doivent être renforcées et l’évolution amorcée vers une économie industrielle et une agriculture durablement productives doit être poursuivie, a souligné Olaf Scholz.

Cela signifie également soutenir le secteur de la santé ukrainien pour sauver des vies comme le font déjà certaines entreprises allemandes en faisant don, par exemple, de dispositifs médicaux et de médicaments tout en renforçant durablement le système de santé par un équipement moderne, la formation et la transformation numérique, toujours selon le chancelier.

Mettre en place une industrie énergétique renouvelable

Les centrales et réseaux énergétiques ne doivent pas seulement être remis en état de fonctionnement mais être plus efficaces afin de développer davantage les exportations d’électricité de l’Ukraine vers l’UE et de mener pas à pas le système énergétique ukrainien à la neutralité climatique. 

En effet, l’Ukraine dispose des meilleures conditions, grâce au soleil, au vent et aux réseaux existants, pour devenir non seulement un pays de transit mais également un pays exportateur d’énergie durable. Le fait même que de premiers accords existent entre des entreprises allemandes et ukrainiennes est la preuve de l’énorme potentiel en jeu.

Un partenariat étroit avec l’Ukraine

Le chancelier fédéral s’est montré convaincu que le partenariat économique et pour la transformation entre l’Ukraine et l’Allemagne continuera plus que jamais de s’approfondir, un partenariat qui se concentre aujourd’hui déjà sur les grandes opportunités qui se présenteront demain en Ukraine. Jamais auparavant les relations entre l’Allemagne et l’Ukraine n’ont été aussi étroites, de même que l’intérêt des économies allemande et européenne n’a jamais été aussi grand de s’engager en Ukraine, a noté le chancelier. 

L’Association des Chambres de commerce et d’industrie allemandes (DIHK), le Comité Europe de l’Est de l’industrie allemande (OA) et la chambre de commerce et d’industrie germano-ukrainienne (AHK Ukraine) organisent, en collaboration avec des organisations partenaires ukrainiennes, le 5e Forum économique germano-ukrainien le 24 octobre 2022. La conférence d’experts est précédée la veille de discussions sur la consolidation des relations économiques bilatérales entre l’Allemagne et l’Ukraine et sur la manière d’impliquer l’économie allemande dans la reconstruction de l’Ukraine.

Mots-clés