Lancement de nouveaux projets pilotes

Écosystème d’identités numériques Lancement de nouveaux projets pilotes

À peine réussi le lancement en direct du projet pilote « Hotel Check-In », le gouvernement fédéral et les entreprises partenaires participantes veulent déjà mettre en œuvre d’autres applications. La constitution d’un écosystème d’identités numériques progresse à grands pas.

La chancelière fédérale Angela Merkel s’entretenant avec des représentants du monde économique sur le thème « Écosystème d’identités numériques »

Visioconférence de la chancelière fédérale avec des représentants du monde économique sur le thème « Écosystème d’identités numériques »

Photo : Bundesregierung/Bergmann

Parmi les nouveautés, on trouve notamment l’accès numérique aux consignes automatiques, l’identifiant récurrent pour les achats en ligne, la conclusion numérique d’un contrat de téléphonie mobile, la gestion numérique des accès aux bâtiments ainsi que la vérification des permis de conduire pour la gestion de flotte.

Des partenaires forts s’impliquent

La Deutsche Post s’apprête à mettre en œuvre l’enregistrement auprès des consignes automatiques. La conception de la gestion d’accès pour les collaborateurs internes et externes, à laquelle participent déjà cinq des entreprises représentées ici, est déjà achevée également. Les quatre grandes banques partenaires poursuivent l’application d’une ouverture de compte et d’un dépôt en ligne. Pour cela, il reste cependant à élucider des questions technico-légales. Dans le domaine du commerce en ligne, Otto va mettre en œuvre l’application « Enregistrement de compte client et identifiant récurrent ».

Volkswagen, BMW, Bosch et Telekom s’impliquent également dans l’application de vérification des permis de conduire en gestion de flotte. Pour celle-ci, la possibilité d’une connexion au registre central de l’Office fédéral pour la circulation des véhicules à moteur est encore en cours d’examen. Les entreprises de télécommunication permettront l’achat de cartes prépayées sur la base de cette nouvelle solution. On peut par ailleurs mentionner le certificat de vaccination numérique qui devrait se généraliser. Celui-ci se trouve déjà en phase de mise en œuvre. L’enregistrement se fera pour commencer dans l’application Corona-Warn-App, par la suite il pourra également avoir lieu dans l’application portefeuille (Digital ID Wallet) créée pour l’écosystème, afin de pouvoir l’utiliser par exemple avec un justificatif d’identité.

Les personnes en déplacement professionnel peuvent déjà s’enregistrer par le biais d’un portefeuille d’identité numérique dans près de 50 hôtels. Cela fonctionne de la façon suivante :
Un identifiant de base, appelé « Credential » – c’est-à-dire un justificatif numérique – est créé d’après la carte d’identité. Celui-ci permet au voyageur d’attester de son identité, en le rangeant ensuite dans une application dédiée (Digital ID Wallet) qui peut être utilisée pour tous les autres cas d’applications. Lors du check-in à l’hôtel, l’entreprise du ou des voyageurs ajoute une attestation d’employeur avec adresse de facturation dans le portefeuille. À la réception de l’hôtel, on scanne un code-barres et les deux justificatifs sont transmis au système de l’hôtel conformément au régime des déclarations domiciliaires : le check-in est alors effectué.

À la recherche d’un effet réseau

La somme des applications individuelles, pour peu que l’application soit déployée rapidement et de façon étendue, entraînera une attractivité supplémentaire. Les développeurs espèrent pouvoir conquérir quelques centaines de milliers de nouveaux utilisateurs d’ici au début de 2022. Cela amènerait par la suite plusieurs millions de transactions. Pour tendre vers un « effet réseau », l’écosystème requiert près de 15 % d’utilisateurs potentiels. Les cas d’application présentés précédemment permettent de faire un grand pas vers cet objectif.