Des milliards investis dans la lutte contre le coronavirus

Conférence internationale des donateurs de la Commission européenne Des milliards investis dans la lutte contre le coronavirus

« La pandémie constitue un défi mondial. C’est pourquoi nous ne pouvons en venir à bout qu’en unissant nos forces à l’échelle mondiale », a souligné la chancelière fédérale aujourd’hui lors d’une conférence internationale des donateurs. L’Allemagne participe à la lutte contre le coronavirus à hauteur de 525 millions d’euros. 7,4 milliards d’euros ont pu être récoltés grâce aux contributions de plus de 40 pays et organisations.

La chancelière fédérale Angela Merkel lors d’une conférence virtuelle des donateurs organisée par la Commission européenne

La chancelière fédérale Angela Merkel lors d’une conférence virtuelle des donateurs organisée par la Commission européenne

Photo : Presse- und Informationsamt der Bundesregierung / Europäische Union, 2020

« Je pense que le 4 mai marquera un tournant dans notre combat contre la pandémie parce qu’aujourd’hui le monde entier se rassemble », a déclaré la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen à l’ouverture de la conférence en ligne des donateurs dont elle est à l’initiative.

De nombreux partenaires, un seul objectif

Lors de la conférence, les gouvernements de plus de 40 pays ont annoncé qu’ils apporteraient une contribution financière pour soutenir la lutte contre le coronavirus. 7,4 milliards d’euros ont pu être récoltés dans le cadre de la réponse mondiale au Covid-19 (« Global Response ») de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et d’autres partenaires. Cette initiative entend fusionner tous les efforts internationaux déployés pour le développement, la production et la distribution équitable de diagnostics, de traitements et de vaccins.

Un signe d’espoir en ces heures difficiles

La chancelière fédérale Angela Merkel a souligné que la conférence des donateurs envoyait « un signal d’espoir pour de nombreux pays ». L’Allemagne s’engage également à travailler de manière collaborative à la mise au point d’un vaccin et au déploiement de médicaments et d’outils de diagnostic.

Ainsi, l’Allemagne apporte une contribution directe à la conférence des donateurs à hauteur de 525 millions d’euros dans le cadre de cette réponse mondiale. 1,3 milliard d’euros supplémentaires seront alloués à des projets de santé mondiale. Il s’agit ici tout particulièrement de soutenir l’Alliance du Vaccin (GAVI) et d’améliorer les systèmes de santé dans de nombreux pays du Sud.

Le 24 avril 2020, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) avait lancé, de concert avec d’autres acteurs mondiaux de la santé et la Bill & Melinda Gates Foundation, l’initiative inédite « Global Response » pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

Renforcer ensemble les organismes de santé

Une grande partie des fonds collectés iront à l’Organisation mondiale de la Santé, à l’Alliance du Vaccin (GAVI) et à la coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI). Cela permettra de renforcer leur efficacité.

De nombreux chefs d’État ou de gouvernement voient dans l’OMS la principale organisation capable de coordonner la coopération internationale de lutte contre la pandémie. GAVI et CEPI sont toutes deux spécialisées dans le traitement et la prévention de maladies potentiellement mortelles dans les pays en développement. Le développement, la production et la distribution équitable de vaccins contre le Covid-19 dans le monde entier font désormais partie de leurs plus nobles tâches.

Mots-clés