Le sommet du G20 à Bali

Questions et réponses Le sommet du G20 à Bali

Les 15 et 16 novembre 2022, les vingt plus grands pays industrialisés et émergents se réuniront pour leur sommet annuel à Bali. Ce n’est pas la première fois qu’Olaf Scholz prend part à ce format, mais c’est sa première participation en tant que chancelier fédéral. 

Logo du sommet du G20 en Indonésie

Depuis sa création, le G20 a obtenu d’importants succès. Les chefs d’État et de gouvernement se réunissent à nouveau pour un sommet en Indonésie.

Photo : picture alliance/dpa

Où se tiendra le sommet de cette année ?

IL’Indonésie a pris la présidence du G20 le 1er décembre 2021. Le sommet annuel, organisé par l’hôte indonésien, se tiendra donc à Bali les 15 et 16 novembre 2022. La présidence du groupe est assumée chaque année à tour de rôle par l’un de ses membres. L’Inde succédera ainsi à l’Indonésie à la tête du G20 le 1er décembre 2022, puis ce sera au tour du Brésil et de l’Afrique du Sud les années suivantes.

Qu’est-ce qui est à l’ordre du jour ?

Sous la devise de la présidence indonésienne « Recover Together, Recover Stronger » [Se rétablir ensemble, se rétablir plus fort], les chefs d’État et de gouvernement du G20 échangeront leurs points de vue lors de séances de travail, notamment sur les sujets suivants :

  • Sécurité alimentaire mondiale
  • Transition énergétique durable
  • Architecture mondiale de la santé
  • Transformation numérique

Le chancelier fédéral abordera également sans ambiguïté la guerre d’agression menée par la Russie contre l’Ukraine en violation du droit international ainsi que ses conséquences sociales et économiques de grande ampleur. Par ailleurs, comme toujours lors de tels sommets, l’occasion sera donnée de mener des discussions bilatérales.

Des informations complètes sur le sommet du G20 à Bali sont également disponibles sur le site Internet de la présidence indonésienne.

Quels sont les participants au sommet ?

En plus des pays du G20, de l’Union européenne et de l’Espagne qui est invité permanent de ce sommet, la présidence indonésienne a invité les Pays-Bas, Singapour et l’Ukraine. Des représentants d’alliances régionales telles que l’Union africaine (UA), le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD) et l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) sont également présents à Bali.
Des organisations internationales prennent régulièrement part aux sommets du G20, notamment le Fonds monétaire international (FMI), la Banque mondiale (BM), le Conseil de stabilité financière (CSF), l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Organisation mondiale du commerce (OMC), l’Organisation internationale du travail (OIT) et les Nations Unies (ONU).

Qui fait partie du G20 ?

Le Groupe des Vingt (G20) comprend les 19 plus grands pays industrialisés et émergents ainsi que l’Union européenne. Ses membres sont : l’Allemagne, l’Afrique du Sud, l’Arabie saoudite, l’Argentine, l’Australie, le Brésil, le Canada, la Chine, la Corée du Sud, les États-Unis d’Amérique, la France, l’Inde, l’Indonésie, l’Italie, le Japon, le Mexique, le Royaume-Uni, la Russie et la Turquie.

Le G20 en chiffres : Les pays du G20 représentent actuellement plus de 80 % du produit intérieur brut (PIB) mondial, 75 % du commerce mondial et environ 60 % de la population mondiale. Par ailleurs, les membres du G20 produisent 80 % des émissions mondiales de CO2.

Quelle est l’importance du format du G20 ?

Le G20 est le principal forum international réunissant les plus grands pays industrialisés et émergents. Il ne s’agit pas d’une organisation internationale, mais d’un organe informel sans appareil administratif propre ni représentation permanente. Cela signifie que ses décisions ne sont pas juridiquement contraignantes. Toutefois, l’engagement volontaire des États a un effet d’obligation politique qui ne doit pas être sous-estimé.

Le gouvernement allemand considère que le G20 est un format important pour la concertation sur les questions et les défis mondiaux actuels. La guerre d’agression de la Russie et la pandémie de Covid-19 ont clairement mis en évidence à quel point il est indispensable d’échanger et de se coordonner avec les partenaires du G20. Cela vaut également pour les partenaires avec lesquels l’Allemagne coopère étroitement dans d’autres formats.

Pour plus d’informations, veuillez consulter la rubrique « Coopération internationale »  du gouvernement fédéral.

Comment fonctionne le G20 ?

La partie la plus visible du processus du G20 est le sommet annuel des chefs d’État et de gouvernement, dont l’organisation est confiée à chaque présidence. Les thèmes du sommet sont préparés par les « sherpas », les négociateurs en chef des gouvernements. Le sherpa du chancelier fédéral pour les sommets du G7 et du G20 est le secrétaire d’État Jörg Kukies.
À chaque sommet du G20, des déclarations ou des communiqués intégrant les résultats les plus importants de la rencontre sont publiés. À cela s’ajoutent des déclarations d’accompagnement, des initiatives, des rapports et des plans de travail, ainsi que la possibilité d’échanger personnellement entre chefs d’État et de gouvernement. Une sélection de déclarations de sommets du G20 sont consultables dans la rubrique  « Vue d’ensemble des documents du sommet G7/ G8/G20 ».

Qu’est-ce que le G20 a accompli jusqu’à présent ?

En treize ans d’existence, le G20 a obtenu d’importants succès, notamment avec des mesures de politique économique, en tant que pionnier d’accords mondiaux et grâce son rôle de catalyseur pour l’élaboration de politiques nationales. Pour ne citer que quatre exemples :

  • L’approche coordonnée du G20 en matière de politique budgétaire et monétaire a empêché la crise financière mondiale de 2008 de se propager.
  • Le G20 a lancé le projet BEPS (Base Erosion and Profit Shifting) pour lutter contre l’évasion fiscale des multinationales.
  • En novembre 2015, le G20 s’est engagé dans une politique de protection climatique ambitieuse, ouvrant ainsi la voie à l’accord de Paris sur le climat.
  • En 2017, le G20 a fondé l’initiative « Compact with Africa » pour améliorer les conditions d’investissement en Afrique.

Quels sont les objectifs de l’Allemagne au sein du G20 ?

L’Allemagne s’engage en faveur d’un renforcement du multilatéralisme et de l’ordre international fondé sur des règles, ainsi qu’en faveur de la formulation de réponses claires et ambitieuses aux principales problématiques mondiales. Parmi celles-ci figurent notamment la guerre d’agression de la Russie, la situation de l’économie mondiale, la sécurité alimentaire, le changement climatique, la pandémie de Covid-19 et l’égalité entre les hommes et les femmes. Le gouvernement fédéral attache donc une grande importance à l’échange et à la concertation en vue d’une action coordonnée avec les partenaires du G20.

Rapports du gouvernement fédéral : Après chaque sommet du G20, le gouvernement fédéral informe les commissions du Bundestag allemand et le public des résultats de la rencontre. Les rapports du gouvernement fédéral sur les sommets du G7 et du G20 de ces dernières années se trouvent dans la rubrique « Rapports et déclarations du gouvernement fédéral ».